Vous êtes ici

Baie d’Hudson au Canada et champ de gravité affaiblis.

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

Grâce aux nouvelles technologies il est maintenant possible de mesurer le champ de gravitation terrestre. Avec ces mesures les scientifiques ont avaient dans leur mire une anomalie qui les intriguait.

Si je vous nomme : LG 2, Les marches du géant,  Réservoir Caniapiscau…  et vous êtes français surement ça ne vous dira rien.

Si vous êtes québécois et que vous connaissez votre province, vous allez dire… Oui les barrages à la Baie de James. Cette région est inclut dans la Baie d’Hudson. La baie d’Hudson, située au Canada, entre le Québec et l’Ontario, est l’une des plus grandes au monde, entourée par le Québec, l’Ontario, le Manitoba et le Nunavut. Pourquoi parler de la Baie de James et de la Baie d’Hudson ?

Barrage LG2 et les Marches du géant

En fait l’anomalie que je parlais plus haut est la Baie d’Hudson.  Il faut tout de même préciser que la gravité n’est pas égale partout sur notre planète. Pour expliquer tout ceci il faut reculer durant la dernière aire glacière. Pendant cette période le nord de l’Amérique du Nord était recouverte d’une calotte glaciaire qui a fini de fondre il y a environ 20 000 ans.

Les satellites jumeaux GRACE (Gravity Recovery Climate Experiment) qui furent lancés en 2002 pour une mission de cinq ans et qui évoluent en orbite à 500 km d’altitude, trouvèrent l’explication de cette anomalie.

Comment ont-ils pu trouver cette anomalie me direz-vous ? C’est simple à écrire, mais pas évident pour les ingénieurs… La distance qui sépare les deux satellites est constamment mesurée avec une précision de l’ordre du micron. La course des satellites est influencée par les légères variations de la gravitation.  C’est une méthode très précise pour calculer très précisément la distribution des masses autour de la Terre.

L’équipe de Mark Tamisiea (Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, USA) a produit un rapport intéressant qui met en lumière “l’autopsie” de cette anomalie.

Maintenant il est possible d’accuser l’ancienne calotte glacière.  Ayant un poids énorme celle-ci compressa les terres sous-jacentes et un déplacement partiel de celles-ci, et que sa fonte a été accompagnée d’un “rebond” post-glaciaire.

il faudra attendre 300 000 ans pour que la remontée des terres se fassent et annule cette anomalie gravitationnelle. En attendant, cette cicatrice dans l’écorce terrestre constitue une région de moindre épaisseur, donc de faible masse par rapport aux terrains dans les environs, ce qui diminue la gravité.

Les données des satellites ont déterminées que la calotte glacière était constituée de deux dômes de glace, situés de chaque côt de l’actuelle Baie d’Hudson.  La fonte de cette calotte glacière a provoqué une élévation du niveau des océans d’environ 60 mètres.

Par contre, il faut bien mettre une tache au dossier… Selon l’équipe de recherches, cet élément n’expliquerait qu’une partie de l’anomalie, qui pourrait aussi être provoquée par des mouvements de brassage au sein du manteau de la Terre.

73
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Reynald
Reynald
J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.
https://leblogdeletrange.fr/
Top