Vous êtes ici

Cas officiel de combustion humaine spontanée

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 22 décembre dernier une enquête de police fut ouverte après la découverte d'un corps. La mort mystérieuse d'un homme de 76 ans à son domicile fut statuée par le médecin légiste. Selon le spécialiste, après une enquête approfondis des lieux et des restes du cadavre, il conclut que la cause du décès était la combustion humaine spontanée.

M. Faherty trouva la mort trois jours avant Noël à son domicile de Clareview Park, dans le Comté de Galwat (ouest du pays). À 3h00 am une alarme incendie qui réveilla un voisin qui téléphona les pompiers.

Sur place, le corps calciné se trouvait dans le salon près de la cheminée, où seul le sol et le plafond présentaient des traces de brûlure, mais pas le mobilier.  Les pompiers confirmèrent qu'il n'y avait pas de trace d'accélérant et que la cheminée, tout de même proche du cadavre, n'était pas en cause. En fait les pompiers ne purent expliquer ce qui avait causé la carbonisation du corps.

Le légiste chargé d’émettre la cause de la mort a fait savoir à l'Irish Times n'avoir jamais vu un tel cas en 25 ans de carrière.

Arrive dans l'enquête le médecin légiste. Il pris le temps de retourner dans les livres de médecine pour l'aider dans ses recherches pour trouver une explication. Le légiste tomba sur un ouvrage à la pathologie judiciaire et rédigé par le professeur Bernard Knight. Cet ouvrage évoquait la combustion spontanée dans lequel les rares cas signalés se trouvaient presque toujours près d'une cheminée.

« Cet incendie a été étudié en long et en large et je me retrouve avec la conclusion que cela s'inscrit dans la catégorie de la combustion humaine spontanée, pour laquelle il n'existe pas d'explication adéquate », a indiqué le légiste.

Le plus ancien cas de combustion humaine spontanée est italien avec le décès de la comtesse Cornelia Bandi 62 ans, le soir du 4 avril 1731 en Italie. Dans le rapport du médecin légiste il fu noté "un feu mystérieux semble s'être allumé spontanément dans la poitrine de la comtesse".

Explication du phénomène ?

D'après Maryse Locke, le corps humain, d'une manière naturelle et quotidiennement, secrète et expulse du gaz par tous les pores et orifices. Chez certaines personnes, les pores se bouchent, d'où une accumulation de gaz qui se fait à l'intérieur du corps. Il suffit d'une simple étincelle et ce gaz s'enflamme. Cette étincelle elle-même a lieu au niveau interne, provoquée par les pulsations cardiaques et frictions de particules qui mettent "le feu aux poudres".

En général, la partie inférieure aux genoux n'est pas touchée par la combustion, les mollets et les pieds ne contenant pas de gaz pour alimenter la combustion. Dès que la combustion ne trouve plus de gaz à sa disposition, le processus s'arrête.

55
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Reynald
Reynald
J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.
https://leblogdeletrange.fr/
Top