Vous êtes ici

Des chercheurs raniment des plantes emprisonnées dans la glace depuis 400 ans…

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

ces-plantes-emprisonnees-dans-un-glacier-depuis-plus-de-400

Des chercheurs canadiens ont réussi à faire repousser des plantes, des bryophytes, emprisonnées dans la glace de l’Arctique depuis plus de 400 ans…

Ces mousses appartenant à la famille des bryophytes ont été prélevés sous un glacier de l’Arctique, sur l’île Ellesmere, là où les chercheurs ne s’attendaient plus à trouver de la végétation…

En effet, dans des contrées aux conditions si extrêmes, on considère d’ordinaire qu’aucun végétal ne peut plus pousser…

La spécialiste Catherine La Farge explique : “Nous étions époustouflés par la quantité de la biomasse et des communautés encore intactes exhumées par le recul rapide du glacier”…

Depuis 2004, le glacier a reculé de 3 à 4 mètres par an, ce qui a exposé des zones qui étaient jusqu’ici emprisonnées par les glaces. C’est là que les précieux organismes ont été trouvés…

Des plantes rajeunies de 400 ans Pour les étudier, les scientifiques ont prélevé 24 échantillons qu’ils ont ramenés en laboratoire. Et malgré la grande quantité de glace qui les a recouverts pendant des siècles, ces scientifiques ont réussi à ranimer ses plantes. “Nous savons que les bryophytes peuvent rester dormants pendant des années par exemple, dans les déserts. Puis être réanimés, mais personne ne s’attendait à ce qu’ils rajeunissent après avoir passé presque 400 ans sous un glacier”, a souligné la scientifique citée par LiveScience…

Une remarquable résistance dans des conditions difficiles “Ces plantes simples, efficaces, ont développé une biologie unique pour une résistance optimale. Toutes les cellules de bryophyte peuvent se reprogrammer pour initier le développement d’une plante entièrement nouvelle. Elles sont équivalentes aux cellules souches dans les systèmes animaux”, a ajouté LaFarge dont les travaux sont publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences…

D’après les scientifiques, cette découverte souligne à quel point on sait encore peu de choses au sujet des environnements extrêmes, notamment polaires. Elle pourrait ainsi servir dans la recherche de vie au sein d’autres environnements aux conditions difficiles sur notre Terre voire sur d’autres planètes…

le lien: http://www.maxisciences.com/plante/des-chercheurs-raniment-des-plantes-emprisonnees-dans-la-glace-depuis-400-ans_art29670.html

signé : castor

52
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Top