Vous êtes ici

Elvis Presley Mort ou Vivant ???

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

La “mort officielle” de Presley laisse planer certains doutes. Des coïncidences bizarres peuvent amener à croire que le King est toujours vivant.
Le nom d’Elvis est mal orthographié sur sa tombe. Le patronyme exact est Elvis Aron Presley, mais sur la pierre tombale son deuxième prénom est écrit Aaron; ce qui aurait effectivement dû être, mais le certificat de naissance portait Aron.. Il est impensable que son père ait laissé passer cette énormité. Quand Elvis est né, son nom fut mal ortographié et son père avait fait un nommbre incalculable de démarches pour faire la correction.. Le prénom était très important pour la famille Presley.

Le tombeau où repose Elvis, est situé entre son père et sa grand-mère et non pas auprès de sa mère comme il l’avait exigé. Il est improbable que les personnes de son proche entourage aient accepté ces choses. Elvis etait si supersticieux qu’il n’aurait pas mis son vrai nom sur une pierre tombale et surtout violé l’espace sacré près de la tombe de sa mère… Elvis n’avait pas supporté sa récente prise de poids de 25 kgs dans le mois précédent sa supposée mort. Il atteignait dans les 125 kgs à l’heure de sa mort, le certificat de décès lui accorde juste 85 kgs. L’original du certificat a disparu, l’actuel est daté de deux mois après sa mort.Il a fallu plusieurs porteurs de cercueil qui pesait 450 kgs. Ceux qui ont assisté au funérailles ont dit que l’air autour du cerceuil était froid. Il est possible que la bière ait contenu un système de refroidissement pour garder une statue de cire froide, un mannequin qui serait la réplique du King. Comment la famille Presley aurait-elle commandé et obtenu un cerceuil unique de ce poids et aussi rapidement puisque les obsèques eurent lieu le lendemain de sa mort?

Photo du king dans son Cerceuil.

Statue en bronze d’Elvis Presley d’ Eric Parks, installée à Memphis, lors du 3ème anniversaire de la mort du ‘King’.AFP

Pourquoi des funérailles si rapides? On a laissé croire que tout était organisé pour que les fans d’Elvis ne puissent assister aux funérailles… Ils auraient pu sentir l’arnaque du mannequin. Elvis était 8ième dan de karaté, ses mains étaient rugueuses avec des callosités, mais le corps avait des mains douces et lisses. Le visage dans le cercueil avait un nez applati, des sourcils arqués et une des rouflaquettes d’Elvis sur se détachait lentement. Un coiffeur a raconté avoir recollé le favori. Deux heures après sa mort officielle, un homme qui aurait ressemblé comme un sosie au King, aurait pris un billet d’avion pour Buenos Aires, payé en liquide sous le nom de John Burrows qu’Elvis avait l’habitude d’utiliser. Elvis avait des livres sacrés. Une bible, des traités pharmacologiques, des livres sur la Mort et surtout le livre de numérologie de Chiro et l’autobiographie du Maharishi Mahesh Yogi. Ces livres ne furent jamais retrouvés. Quelques temps avant sa mort, Elvis n’avait pas le comportement habituel de ses préparations pour une grande tournée aux USA. Il n’avait pas commandé de nouveau costumes malgré ses 25 kgs supplémentaires depuis le dernier récital. Chose curieuse il avait dit “adieu” à son dernier spectacle à Hawaii. Adieu était à l’opposé de son rituel ” je vous reverrai à mon prochain récital”. Le King avait signé un contrat de télévision exhorbitant avec la NBC pour financer le récital. C’était du jamais vu pour une télé de payer un tel montant pharamineux, à l’avance et comptant. Pourquoi Elvis aurait-il accepté ce contrat du fait qu’il se trouvait trop énorme pour se montrer? RCA a préparé une incroyable quantité d’enregistrements nouveaux et anciens ainsi que des produits dérivés d’Elvis. C’est normal avant un récital, mais pas à cette échelle.. Elvis a fait d’autres choses bizarres; il a congédié des employés de toujours .Deux jours avant sa mort, Elvis a téléphoné à une amie, Mademoiselle Foster. Il lui a dit qu’il n’irait pas à son prochain récital. Elle a demandé s’il l’avait annulé, et il a répondu que non. Quand elle lui a demandé s’il était malade, il a dit être en forme et qu’elle ne devait plus lui poser de questions et de taire cette conversation, et en plus de ne pas croire tout ce qu’elle lirait dans les journaux. Il a ajouté que tous ses problèmes seraient bientôt du passé et qu’il l’a rappellerait plus tard.

Elvis et sa guitare. AFP

L’auteur du livre “Elvis où es-tu?” écrit que mademoiselle Foster a subit un test au détecteur de mensonge qu’elle a réussi avec succès. Le lendemain de la mort d’Elvis, Lucy De Barbon, une ancienne fiancée d’Elvis, a reçu une seule rose. La carte indiquait que la fleur venait de “El Lancelot”. C’était un code d’Elvis qu’elle seule connaissait.. Elvis était passionné de numérologie et lisait le Livre des Nombres de Chiro. La théorie qui tend a dire qu’Elvis aurait fabriqué sa mort est plausible quant à la signification de la date de sa présumée mort, le 16 août 1977. En additionnant les nombres dans la date,16,8 et 1977, vous obtenez 2001. C’est le titre d’un film qu’adorait Elvis, où le héros organise son immortalité dans la salle de bain. Elvis passait un temps incroyable dans les toilettes, il avait fait transformer la cuvette en siège inclinable. C’est dans ces mêmes toilettes qu’on aurait trouvé son corps. Il faisait une fixation sur ce qui venait par 3 (père, fils, Saint-Esprit). Le film 2001 donne 3, (2+0+0+1). Par ailleurs, 24 est divisible par 3, ce qui donne 8, dont la racine cubique est parfaite (2x2x2=8). 2001 le film moins 1977 (année de sa mort) égale 24. Le mois, 8, additionné au jour de sa mort, 16, donne 24. Et la somme des chiffres de l’année de sa mort (1+9+7+7) égale 24.

Elvis avait plusieurs raisons “d’organiser” sa mort. Il avait perdu $10,000,000 dans un mauvais investissement avec un organisme mafieux: la “Fraternité” et aurait aidé le gouvernement à faire tomber le réseau. Un changement d’identité faisait partie du programme de protection des témoins. Ce timbre a été tiré à 500 millions d’exemplaires AFP

Il avait beaucoup de raisons de laisser sa vie derrière lui. A cause de sa popularité, il recevait beaucoup de menaces de mort et s’inquiétait pour sa femme et sa fille. Pour sortir de Graceland, il envoyait des sosies en leurres pour les paparazzis. Elvis a souvent voyagé dans le coffre de voitures d’amis.. A sa présumée mort Elvis était en fin de carrière. Il avait 42 ans, ses cheveux blanchissaient , il était obèse, sa voix n’était plus aussi puissante. Les jours précédents sa mort il aurait visité des maisons funéraires, avec des amis. Elvis avait aussi planifié une mort par balles où un tueur le criblait de balles à blancs dans un costume plein de poches de faux sang. Elvis voulait savoir comment réagiraient ses proches à sa mort. Le livre de chevet d’Elvis était la biographie spirituelle du Maharishi Mahesh Yogi. Un des thèmes de ce livre est la volonté de se détacher de ses possessions terrestres pour atteindre une spiritualité totale.. Elvis était féru de pharmacologie. Il a pris des drogues mais savait ce qu’il faisait. Il connaissait les produits qui feraient croire à la mort .Son expérience du karaté faisait qu’il était capable de ralentir son rythme cardiaque pour simuler la mort. L’ombre grise d’Elvis, le colonel Tom Parker, s’était créé une fausse identité. Il était venu aux USA comme immigrant Hollandais illégal et s’était fabriqué une identité avec passeport, certificat de naissance, permis de conduire etc… Elvis avait des conversations avec le Président des États-Unis. On parle de papiers gouvernementaux au nom de John Burrows, nom d’emprunt d’Elvis pour ses déplacements. Elvis aurait été un agent du bureau des narcotiques. Avec ses connections gouvernementales il aurait eu accès aux programmes de protection des témoins. Elvis ne pouvait abandonné d’un coup la chanson. Orion amène à la possibilité qu’il aurait tenté un retour à la scène. Juste après sa mort, un chanteur masqué du nom d’Orion fit ses débuts. Il avait la taille d’Elvis et chantait comme lui.. Une fan décrit avoir vu Orion de près, selon elle Orion sortait de scène entre les chansons et réapparaissait sans taches de sueurs sous les bras tout de suite après et le costume lui semblait aussi légèrement différent. Après la chanson, il sortait de la scène et le vrai Orion le remplaçait . Une autre dit avoir vu deux Orion dans le bus de la tournée. Un des orion se serait caché dans les toilettes et ressemblait à Elvis Presley. Un roman de Gail Brewer-Georgio, intitulé Orion, raconte l’histoire d’un artiste qui avait plusieurs identités et qui voulait mettre en scène sa fausse mort. Cette histoire fut présentée à l’agence William Morris après la mort d’Elvis avant l’apparition d’Orion. On voit qu’Orion utilisait les scénarios du livre, par exemple, il avait un manager du même nom. Certaines scènes du livre étaient bien arrivées à Elvis. En 1981, l’émission de télévision 20/20, s’intéressa à la mort d’Elvis Presley.. Dès les premières semaines de l’enquête, le chanteur Orion, disparu sans laisser de trace. Le livre, Orion, disparu de toutes les librairies en USA. Les tirages sont revenus chez l’éditeur, une filiale de l’agence William Morris qui était celle qui représentait Elvis. Il y a aussi cette histoire de bandes enregistrées dans lesquelles il est prouvé que c’est Elvis qui chante mais que certains instruments qui l’accompagnent n’existaient pas encore à sa mort. Selon les ingénieurs il n’y aurait pas de supercherie technique, alors pourquoi disparaître et le faire savoir? peut-être que l’égo du King ne supportait pas qu’on n’entende rien de nouveau. Evidemment ces morceaux n’ont jamais eté édités et on ne peut que faire confiance à ceux qui les ont écoutés.

Graceland, la propriété du King à Memphis, Tenessee.Encore, une photo (pas celle-ci) qui a fait le bonheur des médias people, on voit une vue de Graceland et au fond, derrière une fenêtre de la maison apparaît une silhouette qui ressemble étrangement à la stature du King observant les visiteurs. En simulant sa mort, sa maison de disques, la famille d’Elvis et son manager se retrouvaient à la tête d’une fortune et à part une prime personne n’est jamais venu toucher l’assurance vie d’Elvis… Voilà, sans parler de certains journalistes qui enquêtent toujours depuis le 16 août 1977 et pensent avoir des preuves du faux décès, ceux qui aimaient Elvis ont bien envie d’y croire, l’histoire serait tellement plus belle.  “Avant Elvis, il n’y avait rien !”

– Elvis Presley – AFP PHOTO – Cliquez ici pour voir en grand Elvis Presley – AFP PHOTO Elvis Aron Presley et Jessie Garon Presley sont nés jumeaux, mais fallait-il qu’il n’y en ait qu’un? Jessie est mort-né “Before Elvis, there was nothing” a dit John Lennon, “Avant Elvis, il n’y avait rien”, donc l’Histoire du rock commence le 8 janvier 1935 avec la naissance d’Elvis Aron Presley à Tupelo dans le Mississippi. Son véritable 2è nom était “Aron”, mais a été transformé en “Aaron” par erreur tout au long de sa vie. Son frère jumeau identique, Jessie Garon, était mort à la naissance (Vous comprenez pourquoi nous avons un rocker français qui a pris ce nom, qui a d’ailleurs un sacré talent). Elvis allait être l’enfant unique de Gladys Smith et Vernon Presley. Il grandit dans un milieu modeste au milieu de sa famille. C’est à l’église, qu’il écoute ses premières influences musicales avant de découvrir des bluesmen noirs et des émissions de radio country que sa famille adorait.

Elvis en Allemagne

À l’âge de 10 ans, Elvis tente son premier concours de chant à Tupelo où il interprète la chanson ‘Old Shep’. Le concours est diffusé à la radio locale. En 1946, ses parents ne pouvant payer la bicyclette demandée par Elvis, ils lui demandent s’il accepterait plutôt une guitare, Elvis était désolé… Sa mère lui dit un jour, heureusement que tu as accepté cette guitare. Elle avait coûté 12,95$ et il dût attendre Noël 1947 avant d’avoir sa bicyclette, qu’il a d’ailleurs offert rapidement à un gosse encore moins nanti que lui. En 1948, Elvis a appris la guitare et chante ‘Leaf On A Tree’ à son école. La même année, ses parents décident de déménager à Memphis, Tennessee. D’autres membres des familles Presley et Smith allaient suivre. Les parents d’Elvis changent plusieurs fois d’appartements du nord de Memphis pendant 5 ans et passent d’un travail à l’autre. Elvis est inscrit à la Christine School, puis au L.C. Humes High School. Il travaille à temps partiel pour différents employeurs dans le but d’aider sa famille.

Une petite fille rend hommage à Elvis sur Hollywood Boulevard À l’adolescence, Elvis est reconnu dans son milieu pour jouer de la guitare et chanter. Il porte les cheveux longs, ce qui en fait un garçon différent des autres jeunes de son âge. Alors qu’il est à Humes High, il joue nerveusement à un spectacle de l’école et est grandement surpris de recevoir plus d’applaudissements que tous les autres et de remporter le premier prix. Il joue même un rappel et le sentiment que cette soirée lui procure lui est tout à fait bénéfique. Elvis reçoit son diplôme de Humes High School le 3 juin 1953. Elvis va travailler dans une usine. Il a l’opportunité d’enregistrer une maquette pour le Memphis Recording Service, maison de l’étiquette Sun. l enregistre alors ‘My Happiness’ et ‘That’s When Your Heartaches Begin’ pour 4$. Il change souvent d’emploi à cette période et étudie pour devenir électricien. En 1954, il enregistre une autre maquette chez Sun et Sam Phillips, le propriétaire, est grandement intrigué et intéressé par ce jeune garçon à l’allure et à la voix hors du commun. Plus tard, on lui demande de venir interpréter une chanson pour mettre ur un disque.La chanson est ‘Without You’, mais Elvis ne la chante pas au goût de Phillips qui lui demande alors ce qu’il peut chanter. Elvis passe à travers un grand nombre de succès du moment et impressionne suffisamment Phillips pour que celui-ci lui attribue des musiciens locaux (ScottyMoore à la guitare et Bill Black à la basse). Ce n’est pastrès brillant, jusqu’à ce qu’ils interprètent leur versionde ‘That’s All Right >Mama’ de Arthur “Big Boy” Crudup. Cette chanson devient le premier de cinq 45 tours à paraître sur le label Sun. Ils commencent à jouer dans des clubs et spectacles alors que Scotty agit à titre de manager. Une prestation d’Elvis au Grand Ole Opry ne se passe pas particulièrement bien, quelqu’un lui suggère même de retourner conduire un camion, “Return to drive a truck”. Il s’agit d’une grande déception dans la jeune carrière du futur roi du rock n’ roll. Malgré tout, les 3 copains continuent d’enregistrer et de voyager. Le 16 octobre 1954, ils font leur première radio dans le cadre d’une émission country sur les ondes de KWKH à Shreveport en Louisiane. Elvis à signe un contrat d’un an pour 52 samedis soirs à l’émission Louisiana Hayride. La station diffuse dans 13 états américains par l’intermédiaire de 190 stations. Ce contrat, qui aide à faire connaître le nom d’Elvis Presley, l’empêche aussi d’étendre sa popularité ailleurs que dans le sud des États-Unis. C’est à cette période qu’Elvis rencontre le “Colonel” Tom Parker, un promoteur et manager. Il est le manager de du chanteur country Hank Snow et a été aussi celui de Eddy Arnold.

Elvis Presley avec sa Fleetwood Special Cadillac 1955En janvier 1955 Elvis signe un contrat avec Bob Neal qui devient à son tour son manager. Le batteur D.J. Fontana se joint au groupe qui continue de tourner, surtout avec des artistes country dont Hank Snow. Les présences au Louisiana Hayride se poursuivent également. Son style particulier, ses mouvements rapides, syncopés et sexys et sa belle petite gueule de chanteur sur un corps harmonieux d’un mètre 85 commencent à créer de plus en plus d’excitation partout où il passe. Il en vient à capterl’attention de l’Amérique et le colonel Parker s’implique de plus en plus dans sa carrière. Le 15 août, Elvis signe un contrat avec Hank Snow Attractions qui est la propriété de Snow et du colonel Parker. Bob Neal reste comme conseiller.Snow n’aura plus d’influence et peu de temps après et c’est le colonel qui prendra en charge la carrière du king. On négocie le transfert de contrat de Sun Records à RCA en incluant les cinq 45 tours déjà enregistrés qui allaient réapparaître sur l’étiquette RCA peu de temps après. Le prix de la transaction de 40 000$ plus un bonus de 5000$ pour Elvis fait partie de l’Histoire, Jamais un chanteur n’avait été négocié à ce prix.. Au même moment, il signe un contrat avec Hill And Range Publishing Company qui allait créer une firme à part nommée Elvis Presley Music Inc. Elvis va alors partager avec Hill And Range les droits d’auteur des chansons achetées par eux pour qu’Elvis les enregistre. Le 10 janvier 1956, 2 jours après son 21è anniversaire de naissance, Elvis Presley a sa première séance d’enregistrement pour RCA à Nashville. Parmi les chansons à enregistrer au cours de cette séance, le fameux ‘Heartbreak Hotel’. Les Jordanaires, un quatuor de gospel et de country, viennent travailler avec Elvis pour ces séances et partent ensuite en tournée avec lui. Ils allaient participer à de nombreux films à ses côtés et demeurer son groupe officiel jusqu’à la fin des années 60. Le 27 janvier, ‘Heartbreak Hotel’ est lancé sur le marché et vend plus de 300 000 vinyls dans les 3 premières semaines. Il allait atteindre le numéro 1 au Billboard et y demeurer pour 8 semaines. Il allait aussi atteindre le numéro 1 du palmarès country et le numéro 5 du palmarès R&B. Ce serait le premier 45 tours d’Elvis à vendre plus d’un million de disques. Le 28 janvier, il apparaît avec Scotty, Bill et D.J. à l’émission Stage Show sur CBS. C’est sa première prestation télévisée et il allait revenir à cette émission 5 autres fois dans les semaines suivantes. Il continue aussi de faire des apparitions au Louisiana Hayride, puisqu’il y est toujours sous contrat. Pendant que ‘Heartbreak Hotel’ se fraie un chemin jusqu’au numéro 1, ‘I Forgot To Remember To Forget’, le 5è 45 tours qui avait été lancé sur Sun, atteint le numéro 1 du palmarès country et devient son premier numéro 1 à l’échelle nationale. Le 13 mars, le premier album d’Elvis intitulé seulement “Elvis Presley” est mis sur le marché. Il atteint le numéro 1 peu de temps après et y restera pour 10 semaines. L’album deviendra son premier disque d’or. Sauf pour quelques chansons qu’on pouvait retrouver sur des trames sonores de films, il n’a jamais enregistré dans une autre langue que l’anglais. Sauf pour 5 concerts dans 3 villes canadiennes en 1957, il n’a jamais donné de spectacles à l’extérieur des États-Unis. Il a reçu le Grammy pour le plus grand accomplissement au cours de sa vie alors qu’il n’avait que 36 ans. Non seulement ses albums ont été les plus vendus de l’histoire, mais aussi les timbres commémoratifs à son effigie (on en a imprimé 500 millions).

Le 16 août 1997, pour le 20è anniversaire de son décès, un concert avec Elvis sur vidéo, 30 de ses musiciens passés et l’orchestre symphonique de Memphis fut organisé et fracassa des records d’assistance pour le Mid-South Coliseum de Memphis. Une tournée s’ensuivit et elle fut la première tournée de l’histoire mettant en vedette un artiste décédé! Les spectacles européens de janvier et février 1999 furent les premiers spectacles d’Elvis à l’extérieur de l’Amérique.

1956:”Jailhouse Rock” et Graceland Le 6 avril 1956, Elvis signe un contrat de 7 ans avec Hal Wallis et Paramount Pictures en tant qu’acteur. Les sorties d’albums, tournées et enregistrements continuent. La controverse augmente avec sa popularité grandissante. Ed Sullivan qui ne voulait pas d’Elvis sur son émission a changé d’idée lorsqu’il a vu les cotes d’écoute générées sur les émissions The Milton Berle Show et The Steve Allen Show grâce à Elvis. Une entente de 3 apparitions au Ed Sullivan Toast Of The Town Show est alors conclue au montant de 50 000$, le plus haut montant accordé à un artiste à ce moment-là pour une émission de variété. Au mois d’août, Elvis commence le tournage de son premier film, “Love Me Tender”. Le titre original était “The Reno Brothers”, mais a été changé avant la sortie pour capitaliser sur le succès garanti du 45 tours tiré de la bande originale. La première aura lieu le 16 novembre à New York et ce film, apprécié de la critique, connaîtra un succès fulgurant. Évidemment, on peut y entendre Elvis interpréter plusieurs chansons.

Le 26 septembre, le jour Elvis Presley est proclamé à Tupelo, sa ville natale. Il y revient en vedette pour donner un spectacle au Mississippi-Alabama Fair And Dairy Show, le même endroit où il avait chanté à l’âge de 10 ans, mais avec cette fois-ci 100 gardes autour de la scène pour contenir la foule. Différentes marchandises à l’effigie d’Elvis Presley sont maintenant en vente. Le 31 décembre, la page frontispice du Wall Street Journal mentionne que les marchandises d’Elvis ont rapporté 22 millions$ de ventes. Le 6 janvier 1957, Elvis Presley fait une 3è apparition à l’émission de Ed Sullivan, mais la controverse fait qu’on applique une censure obligeant les caméras à cadrer au-dessus de la taille pour ne pas montrer son déhanchement. Sullivan lui-même trouvant cette controverse un peu ridicule affirme devant tous ses téléspectateurs que Presley est un jeune homme bien et décent. L’influence immense de Ed Sullivan à ce moment-là fait en sorte de changer quelque peu l’opinion publique. Le 3 février, le New York Times rapporte un grand nombre d’albums pirates en vente sur le marché noir en Union Soviétique. Comme aucun album du king n’y est disponible, les soviétiques doivent trouver d’autres moyens pour se procurer ces enregistrements qu’on s’arrache à travers la planète. Ces albums illégaux sont vendus au prix de 12,50$ US, une fortune pour l’époque.

En mars, Elvis achète Graceland pour lui et sa famille. Ils y déménageront en avril. Toujours en avril, Elvis donne des spectacles à l’extérieur des États-Unis pour la 1ère fois: 2 à Toronto le 2 avril et 2 à Ottawa le 3 avril. Le 31 août, il chantera pour la dernière fois à l’extérieur des États-Unis, alors qu’il donnera un spectacle à Vancouver. Le 27 septembre, il retourne à nouveau dans sa ville natale pour un concert bénéfice pour le Elvis Presley Youth Recreation Center. Il va d’ailleurs faire des dons à ce centre pour le reste de ses jours. Sa maison natale est désormais ouverte au public et on y trouve un petit musée et une chapelle. Le 17 octobre, le 3è film d’Elvis fait son apparition sur les écrans, “Jailhouse Rock”. Il s’agit de son meilleur après “King Creole” qui allait suivre en 1958. Le 10 novembre, Elvis va chanter à Hawaii pour la première fois. Finalement, le 25 décembre 1957, Elvis et sa famille vivent leur premier Noël à Graceland.

– 14 février 1960 Elvis Presley montrant ses galons de sergent – L’armée et de nombreux films (1958-1965): Au début de 1958, Elvis tourne le film “King Creole” qui allait paraître en juillet, un des meilleurs qu’il ait fait.Le 15 mars, il offre 2 spectacles à Memphis, ses derniers avant sonséjour dans l’armée. Le 24 mars, il est accepté dans l’armée américaine. Il allait être envoyé à Fort Hood, Texas pour un camp d’entraînement de 6 mois. Lors d’un congé, le 10 juin, il en profite pour aller en studio pour une séance d’enregistrement, sa dernière avant 1960.

Elvis Presley dans ‘King Créole’, film de Michael Curtiz-1958 Ce séjour dans l’armée était plutôt risqué pour sa carrière et ne plaisait pas tellement au colonel Parker. Il faut dire qu’à cette époque, quelques mois d’absence seulement et un artiste était vite oublié. En août 1958, la mère d’Elvis, Gladys, est hospitalisée d’urgence pour une hépatite. Elvis va la visiter sans arrêt, mais quelques heures à peine après qu’il soit rentré à Graceland pour se reposer dans la nuit du 14, elle décède à l’âge de 46 ans. Elvis est complètement dévasté. Il retourne tout de même à Fort Hood le 25 août. En septembre, il est envoyé en Allemagne à Friedberg où il restera pendant 18 mois. C’est alors qu’il découvre l’enthousiasme des européens vis-à-vis sa musique. Pendant qu’il est là-bas, le colonel s’assure de conserver la carrière d’Elvis vivante en multipliant les promotions et en faisant paraître des albums à succès.

Elvis Presley prend livraison de son paquetage, à la garnison américaine de Friedberg, le 4 octobre 1958. En novembre 1959, le capitaine Joseph Beaulieu (natif du Québec) est transféré du Texas à Friedberg. Il se rend là-bas avec son épouse Ann et ses enfants dont sa belle-fille Priscilla Ann âgée de 14 ans. Elle constitue la seule fille de Ann et de son premier mari, James Wagner, un pilote de l’armée qui est décédé dans un accident d’avion quand Priscilla était bébé. Par un ami commun, Priscilla est invitée à un party chez Elvis peu de temps après son arrivée en Allemagne. Ils se sont rencontrés et malgré les 10 ans qui les séparaient, ont fini par se marier plus tard dans les années 60. Le 20 janvier 1960, Elvis Presley est promu sergent. Mais, il quitte l’Allemagne le 1er mars et est libéré de l’armée quelques jours plus tard. Il tient ensuite une conférence de presse à Graceland le 8 mars. Dans l’armée, il n’a eu aucun statut privilégié en tant que vedette et a fait son service comme n’importe quel soldat. Malgré sa longue absence des États-Unis, sa carrière ne s’en est pas trop ressentie et sa plus grande maturité lui donne un nouvel envol.

Elvis Presley (1935-1977), chanteur américain, au centre, dans ‘Café Europa en uniforme’, film de Norman Taurog. USA, 1960. À la fin mars, Elvis a sa première séance d’enregistrement depuis son retour. Une partie des enregistrements est pour l’album “Elvis Is Back!” qui atteindra le numéro 2 au Billboard. Le 21 mars, il reçoit sa ceinture noire en karaté, un intérêt développé durant son séjour dans l’armée. Le 26 mars, il enregistre un spécial télévisé pour son retour pour l’émission de variété de Frank Sinatra à ABC. Il reçoit un cachet de 125 000$, un nouveau record pour une émission de variété à cette époque. L’émission diffusée le 8 mai allait atteindre 41,5% de l’auditoire de la télévision nationale. Le film GI Blues est tourné à la fin avril, son premier depuis l’armée et un de ses meilleurs films (réalisé par Hal Wallis). Le 3 juillet, Vernon Presley marie Davada (Dee) Stanley, une mère divorcée de 3 garçons. C’est une américaine qu’il avait rencontré en Allemagne quand il y était avec son fils et qu’elle y était avec son mari militaire. Ils ont habité à Graceland, puis ont déménagé ensuite dans une maison du voisinage. Le 25 mars 1961, Elvis débarque à Hawaii pour une conférence de presse et un spectacle au Bloch Arena à Pearl Harbor. C’est un spectacle bénéfice dans le but d’amasser des fonds pour la construction d’un édifice pour le USS Arizona Memorial. Le spectacle permet d’amasser 65 000$, 100 000$ avec toutes les promotions l’entourant. Ce spectacle s’avère être le dernier d’Elvis, en dehors de ses films, jusqu’à son retour pour un spécial télé en 1968. À l’été 1962, Priscilla part de l’Allemagne de l’ouest pour venir visiter Elvis à Los Angeles. C’était la première fois qu’ils se voyaient depuis qu’il avait quitté l’armée. En décembre, les parents de Priscilla lui permettent de passer les vacances de Noël à Graceland aux côtés d’Elvis. Après un bref retour dans sa famille, elle déménage définitivement à Graceland au début de 1963 et termine son secondaire à Memphis. Elle a 18 ans le 24 mai 1963.

L’amour en quatrième vitesse’ de George Sidney, avec Elvis Presley (1935-1977), chanteur américain et Ann-Margret. USA, 1964 Au début de 1964, Elvis achète le Potomac, l’ancien yacht présidentiel de Franklin Roosevelt, pour 55 000$. Il voulait le remettre à l’organisme March Of Dimes qui lutte entre autre contre la polio, maladie qu’avait Franklin Roosevelt. À cause des coûts nécessaires à l’entretien du navire, l’organisme le refuse. Il s’est alors tourné du côté de la 7th Coast Guard District Auxiliary à Miami avec le même résultat. Finalement, le 13 février, il le présente au St. Jude Children’s Research Hospital de Memphis pour qu’ils puissent l’utiliser pour amasser des fonds pour l’hôpital. Pendant la saga du yacht, les Beatles ont fait leur première apparition au Ed Sullivan Show et Sullivan a lu en ondes un message de félicitations de la part d’Elvis et du colonel. On commençait à assister à l’invasion britannique qui allait changer la face de la musique pop comme Elvis l’avait fait dans les années 50. Elvis, de son côté, commençait à être ennuyé et frustré par sa carrière d’acteur et de chanteur. Le pire restait à venir. En juillet 1965, Elvis fait un don de 50 000$ à l’organisme Motion Picture Relief Fund, le plus gros don personnel que cette organisation avait reçu jusque là. Le don est accepté par Barbara Stanwyck et Frank Sinatra pour l’organisme. En août, pendant une pause de tournage, Elvis visite le USS Arizona Memorial, visite couverte par la presse et inscrite aux registres officiels. Le 27 août 1965, les Beatles visitent Elvis en Californie et ils passent plusieurs heures avec lui pour un super boeuf musical. Très peu de gens en ont été témoins. Imaginez le prix de l’enregistrement s’il avait eu lieu ! [b]Elvis épouse Priscilla qui lui donne Lisa Marie[/b] En 1966, Elvis continue de tourner de nombreux films qui connaissent de moins en moins de succès. Il en a maintenant plus de 20. En décembre, Elvis demande officiellement Priscilla en mariage. En février 1967, il achète un ranch de 163 hectares au Mississippi, en quelques minutes de l’autre côté de la frontière du Tennessee. Plusieurs personnes de son entourage ont commencé à s’intéresser à l’équitation après qu’Elvis ait offert un cheval en cadeau à Priscilla. Elvis et ses amis ont passé beaucoup de temps au Circle G dans les mois qui ont suivi. C’était une bonne façon pour Elvis de passer ses frustrations à cause de la situation de sa carrière qui ne le satisfaisait plus du tout. En mars 1967, RCA met sur le marché son 2è album gospel, “How Great Thou Art”, qui avait été enregistré au milieu de 1966. Il reçoit d’excellentes critiques et lui mérite un Grammy, le premier de trois. Le 1er mai 1967, Elvis et Priscilla se marient lors d’une cérémonie intime au Aladdin Hotel de Las Vegas, peu après 9:30 du matin. Une conférence de presse et un déjeuner réception s’ensuivent. Ils partent ensuite pour une lune de miel de quelques jours à Palm Springs avant de revenir à Memphis. Le 29 mai, les nouveaux mariés se sont rhabillés de leurs vêtements de noces pour une 2è réception à Graceland pour accommoder les parents et amis qui n’avaient pu se déplacer à Vegas. Vers le mois de juin ou juillet, on apprend que Priscilla est enceinte. Le 1er février 1968, elle accouche d’une petite fille, Lisa Marie, précisément 9 mois après son mariage à Elvis. C’est une grande joie pour le couple. Dans la 2è moitié du mois de juin, Elvis répète pour son premier spécial télévisé qui représente en même temps son retour à la télévision. Le titre de l’émission est simplement “Elvis”, même si on la connaît sous les noms de “The ’68 Special” ou “The ’68 Comeback” . Ce spécial allait avoir un impact différent que l’avaient eu les apparitions au Ed Sullivan Show 10 ans plus tôt. La musique des années 60 avait évolué et Elvis n’en faisait plus partie, lui qui s’était concentré sur sa carrière d’acteur depuis son retour de l’armée et avait tourné film par-dessus film. Les disques qu’il avait enregistrés à cette époque étaient surtout des bandes originales des films qu’il lançait. Lors de ce spécial télévisé, il retrouve ses comparses des débuts, Scotty Moore et D.J. Fontana (Bill Black étant très malade à cette époque). Ils étaient assis en rond au milieu de la foule et Elvis vêtu de cuir, guitare acoustique à la main, a interprété quelques-uns de ses plus grands succès, au grand plaisir de la foule et des téléspectateurs. Il a aussi présenté une nouvelle chanson, ‘Memories’. À 33 ans, il semblait dans la meilleure forme de sa vie et était en train de démontrer qu’il faisait encore partie des grands. Dans un segment de l’émission, Elvis parlait des origines gospel du rock n’ roll. Dans cette portion, il avait le groupe féminin The Blossoms comme choristes, il avait une troupe de danse et il portait un costume bourgogne. Avant la fin de l’émission, on montre le chemin d’un jeune chanteur qui atteint la célébrité, mais qui sent le besoin de revenir à ses origines. Le parallèle avec la vie d’Elvis est évident et ce spécial télé est un élément lui permettant de revenir à ce qu’il est vraiment: un chanteur, un performeur, un musicien, un homme… le vrai Elvis. Il termine l’émission en apparaissant seul vêtu de blanc et en chantant une chanson composée expressément pour l’émission intitulée ‘If I Can Dream’. Les auteurs ont ramassé des opinions et pensées d’Elvis concernant les années 60 pour écrire cette chanson, qui devient en quelque sorte l’opinion personnelle d’Elvis. Cette performance est une des plus brillantes de sa carrière. Cette émission spéciale a été diffusée pour la première fois le 3 décembre 1968 sur les ondes de NBC. Suite au succès sans contredit de “Elvis” le spécial télé, tout a changé pour Elvis. Il a retrouvé une certaine énergie créative pour ses enregistrements. Il était sur le point de mettre fin à ses obligations contractuelles comme acteur et retourner à temps plein faire des concerts. Elvis avait tout enregistré à Nashville ou Hollywood depuis sa signature avec RCA, mais maintenant il enregistre de nouveau à Memphis pour la 1ère fois depuis 1955. Il passe des nuits blanches à enregistrer au American Sound Studio. On voit son travail de cette période comme la meilleure musique de sa carrière, la meilleure depuis les années créatives chez Sun Records et les débuts chez RCA avant l’armée. Il travaille avec les meilleurs musiciens de Memphis et y met tout son coeur. Le résultat est frais et énergique. Deux albums sortent de ces séances et quatre 45 tours. Du 31 juillet au 28 août 1969, Elvis signe un engagement de 4 semaines pour 57 spectacles au International Hotel de Las Vegas qui vient d’être construit et a la plus grande salle de spectacle de la ville. Pour ces spectacles, il regroupe les meilleurs musiciens rock n’ roll, un orchestre (dirigé par Bobby Morris), un groupe masculin gospel (The Imperials) et un groupe féminin soul/gospel (The Sweet Inspirations) (les musiciens allaient changer continuellement dans les années suivantes). Ils répètent pendant plusieurs semaines avant le premier spectacle le 31 juillet. Le spectacle est un bon mélange de vieux succès réarrangés, de nouveau matériel et de quelques reprises d’autres artistes. Une conférence de presse suit le 1er des 2 spectacles de la soirée d’ouverture. Des records d’assistance y sont fracassés, les critiques sont bonnes et le public adore. Un album en concert est tiré de ces spectacles et mis sur le marché. En septembre 1969, le 45 tours ‘Suspicious Minds’, enregistré à Memphis, est mis sur le marché et devient son premier numéro 1 depuis ‘Good Luck Charm’ en 1962 et sera son dernier numéro 1.

Las Vegas et la lente agonie du King (1970-1977)

En janvier et février 1970, Elvis retourne à Las Vegas pour un mois, même si certains croient que c’est trop tôt et que c’est la saison morte. Malgré tout, il bat son propre record de spectateurs. Un 2è album en concert y est enregistré, “On Stage”. Le 27 février, suite à une conférence de presse, Elvis fait 2 spectacles à l’Astrodome de Houston. Il en fait 2 autres le 28 et 2 le 1er mars pour un total de 207 500 spectateurs, un record. Il y a des spéculations chez la presse et le public au sujet d’une tournée potentielle, sa première depuis les années 50.

AFP PHOTO/HO- Richard Nixon et Elvis Presley à la Maison Blanche le 21 décembre 1970.

Le 10 août, il est de retour à Las Vegas pour un autre mois de spectacles à l’International Hotel. MGM commence le tournage d’un documentaire sur Elvis intitulé “Elvis – That’s The Way It Is”. RCA fait également paraître un album avec le même titre. Du 9 au 14 septembre, Elvis fait une mini-tournée de 9 villes, sa première tournée depuis 1957 qui s’avère être un succès retentissant. Il fait donc une autre mini-tournée de 8 villes en novembre. En décembre, Elvis visite le président Richard Nixon à la Maison Blanche, une rencontre historique.

Costume d’Elvis des années 70

Le 16 janvier 1971, Elvis reçoit un honneur alors qu’il est nommé “un des 10 plus incroyables jeunes hommes au pays” par la Jeune Chambre de Commerce des États-Unis (The Jaycees). C’est un honneur remis à chaque année depuis les années 30 à des jeunes hommes qui ont réalisé des accomplissements hors du commun dans leur domaine d’activité. Il est très nerveux à cause de son discours de remerciement, mais il est touché, excité et particulièrement fier. En janvier et février, il joue pour un autre mois à Las Vegas. En mars, il débute une séance d’enregistrement, mais l’annule en cours de route à cause d’une infection à un oeil, un glaucome. Ce problème allait revenir sporadiquement pour le reste de sa vie. En mai, Elvis se retrouve sur la page frontispice du Look Magazine qui annonce la sortie prochaine d’une biographie complète sur sa vie, la première allant en profondeur. “Elvis: A Biography” allait paraître en octobre. En juin, sa maison natale à Tupelo, Mississippi est réouverte au public pour des visites après avoir été restaurée par le East Heights Garden Club. Une portion de l’autoroute 51 Sud qui passe devant Graceland est officiellement renommée “Elvis Presley Boulevard”. Les premières affiches avec le nouveau nom seront mises en place en janvier 1972. En juillet et août, il va jouer au Sahara Hotel à Lake Tahoe, Nevada pour un engagement de 2 semaines avant de retourner à Las Vegas à l’International Hotel, récemment renommé le Las Vegas Hilton International Hotel. Il établi un nouveau record d’assistance. Pendant cet engagement, il reçoit le prix Bing Crosby qui allait être renommé plus tard le Lifetime Achievement Award. Il est alors âgé de 36 ans. Du 5 au 16 novembre, il part pour une mini-tournée de 12 villes.

Vers la fin de 1971 ou le début de 1972, Elvis et Priscilla se séparent. Priscilla quitte Graceland et amène Lisa Marie avec elle (elle n’a que 4 ans). Entre le 26 janvier et le 23 février, il joue à nouveau à Vegas pour un engagement d’un mois. En mars et avril, lors d’une autre mini-tournée à succès de 15 villes, MGM tourne des images d’Elvis sur scène et en coulisse pour un 2è documentaire qui s’intitulera “Elvis On Tour”. Les producteurs allaient se mériter le prix du meilleur documentaire de 1972. En avril, paraît l’album gospel “He Touched Me” qui lui méritera un 2è Grammy. En juin, Elvis continue à tourner et il passera à l’histoire au Madison Square Garden de New York alors qu’il fera salle comble pendant 4 spectacles d’affilée. En juillet, la séparation d’Elvis et Priscilla est rendue officielle et un divorce suivra. Elvis a commencé à fréquenter Linda Thompson qui sera sa principale compagne jusqu’à la fin de 1976. Entre le 4 août et le 4 septembre a lieu un nouvel engagement au Hilton de Vegas. Le 5 septembre, lors d’une conférence de presse, Elvis annonce un concert télévisé directement de Hawaii et transmis via satellite à travers le monde. Il devrait rejoindre le plus large auditoire jamais atteint et un album sera mis sur le marché. Le spectacle aiderait à amasser des fonds pour la fondation du cancer Kui Lee (un compositeur hawaiien décédé du cancer dans les années 30). En novembre, Elvis donne des concerts dans 7 villes en terminant par Honolulu, Hawaii au Honolulu International Center Arena, le même amphithéâtre où il allait enregistrer son spécial télévisé par satellite le 14 janvier 1973, un des grands moments de sa carrière. 75 000$ allaient être amassés pour la fondation Kui Lee. En janvier et février, il remplit un nouvel engagement à Las Vegas et en mars, Elvis et le colonel vendent à RCA les droits pour tout son catalogue à ce jour au montant de 6 millions$.

Vers la fin avril, il fait une mini-tournée de 8 villes avant de retourner remplir un engagement au Sahara Hotel de Lake Tahoe, Nevada, puis, il repart en tournée à la fin de juin. En juillet, il enregistre quelques chansons au Stax Recording Studio de Memphis, sa première séance d’enregistrement à Memphis depuis 1969. Un autre engagement au Hilton aura lieu en août. Le 9 octobre 1973, Elvis et Priscilla font une apparition ensemble en court pour officialiser leur divorce. Ils vont demeurer bons amis par la suite. Même si c’est Priscilla qui a la garde de Lisa Marie, Elvis passera du temps avec sa fille sur une base régulière. Entre le 15 octobre et le 1er novembre, Elvis est hospitalisé pour une pneumonie récurrente, une pleurésie, une enflure du colon et une hépatite. Il avait des problèmes de santé depuis quelques temps déjà, incluant une dépendance grandissante aux médicaments. Il combat aussi son poids. Il retourne au Hilton de Vegas le 26 janvier 1974 pour un nouvel engagement et il partira en tournée en mars. Il joue entre autre à Memphis pour la 1ère fois depuis 1961. Un nouvel album en concert y est enregistré et la performance de la pièce ‘How Great Thou Art’ va lui mériter un 3è Grammy en mars 75. Il termine sa tournée en mai et retourne au Sahara à Lake Tahoe entre le 16 et le 26, avant de retourner en tournée en juin et prendre une pause en juillet.

De retour au Hilton le 19 août, il discute avec Barbara Streisand de la possibilité de jouer dans la version de Streisand du film “A Star Is Born”. Lui qui rêvait d’un rôle sérieux est très excité à l’idée, mais il ne le fera pas pour plusieurs raisons, la principale étant le montant astronomique demandé par le colonel Parker. Le 27 septembre, il retourne en tournée et joue à Lake Tahoe entre le 11 et le 14 octobre. Entre le 29 janvier et le 14 février 1975, Elvis est à nouveau hospitalisé pour des problèmes de santé. Il retournera au Hilton en mars, avant de faire une tournée jusqu’en juillet. Il commence un nouvel engagement au Hilton de Vegas le 18 août, mais doit l’interrompre à partir du 20 pour être hospitalisé à Memphis jusqu’au 5 septembre. En novembre 1975, la réparation d’un jet Convair 880 acheté plus tôt dans l’année est terminée et il s’envole pour la 1ère fois dans le jet “Lisa Marie”. Entre le 2 et le 15 décembre, il retourne au Hilton pour donner les spectacles qui avaient dû être annulés en août. Le 31 décembre, Elvis offre un concert spécial pour le nouvel an à Pontiac, Michigan où il réalise un nouveau record pour un seul spectacle avec 62 500 spectateurs.

Yasumasa Mori, sosie japonais du King

Pour la quasi-totalité de 1976, il alterne les séances d’enregistrement à Memphis et les mini-tournées, en plus d’un engagement à Lake Tahoe en mai. Au début de novembre, Elvis et Linda Thompson se séparent. Il rencontre ensuite Ginger Alden qui sera sa copine jusqu’à sa mort. Entre le 2 et le 12 décembre, il joue au Hilton de Las Vegas pour ce qui allait devenir son dernier engagement là-bas. Le 31 décembre, il offre un 2è spectacle du jour de l’an en 2 ans, mais à Pittsburgh, Pennsylvanie cette fois-ci. En 1977, après 2 mini-tournées en février et en mars, Elvis doit être hospitalisé le 1er avril à Memphis et les spectacles prévus jusqu’au 3 avril doivent être annulés. Il retourne tout de même en tournée entre le 21 avril et le 2 juin. D’autres spectacles ont lieu entre le 17 et le 26 juin et RCA en enregistre quelques-uns pour une future émission spéciale à CBS. L’émission s’intitulera “Elvis In Concert” et sera diffusée le 3 octobre, après sa mort. La caméra présente une image renversante d’Elvis en mauvais état et en fin de carrière, mais sa voix est puissante. Sa prestation du 26 juin à Indianapolis au Indiana’s Market Square Arena allait devenir son dernier spectacle à vie. Entre le 27 juin et le 15 août, Elvis se repose à Graceland en prévision de sa prochaine tournée. Tard dans la soirée du 15, il va visiter son dentiste et revient à Graceland peu de temps après minuit. Tôt le lendemain matin, il vérifie les derniers détails de la prochaine tournée et relaxe avec sa famille et son équipe. Il est supposé voler jusqu’à Portland, Maine ce soir-là et y donner un spectacle le lendemain soir avant de poursuivre la tournée. Il se retire pour se reposer dans la suite principale de Graceland vers 7:00 ce matin du 16 août 1977. Plus tard ce matin-là, il est trouvé mort d’une défaillance cardiaque alors qu’il n’avait que 42 ans. L’annonce de son décès est faite en milieu d’après-midi et en quelques heures, le choc se répand à travers la planète. Le “king” n’est plus…

j’ai posté ici une reponse a un sujet qui traité de la mort d’Elvis Presley.Cette Reponse n’est pas de moi mais je la trouve tres interessante.Attention, il faut bien comprendre une chose, l’histoire se passe aux Etats-Unis, et non en France.
Je veux souligner par là, qu’aux US rien n’est impossible et surtout pas pour une personnalité telle que Presley.
Il est ainsi tout à fait possible qu’Elvis ait bénéficié du programme de protection de témoin. Cela consiste à protéger une personne en lui permettant officiellement de changer d’identité, d’image et même de pays. Ainsi cette personne est coupé de son monde ancien et n’a plus aucune attache avec lui.
Le programme lui permait de se refaire une nouvelle vie ailleurs. Dejà beaucoup de témoins puissants ont bénéficiés de ce programme. Cela met le témoin à l’abris de tous risques de représailles de la part des accusés ou de leur famille.
Elvis aurait très bien pu bénéficier de ce programme non pas parce qu’il était témoin de quelque chose, mais simplement parce qu’il était en position de le demander et de l’obtenir.
La théorie est la suivante : Elvis a bien été victime d’un malaise cardiaque ce jour du 16 aout 77 dans sa salle de bains à Graceland. Mais il a été réanimé au Baptist Memorial hospital de Memphis et enlevé en urgence par hélicoptère vers une destination inconnue.
Il faut savoir, alors qu’Elvis était aux urgences, les fans rassemblés au dehors de l’hopital ont vu un hélicoptère se déposer sur le toît du Baptist puis s’envoler quelques minutes plus tard. Des journalistes et des enqueteurs ont essayés en vain de savoir d’où venait cet hélicoptère et jamais ils n’ont eu de réponse à leur question. L’hélicoptère venait de nul part… tous les héliports de la ville, de la région, de l’Etat n’ont pu dirent qu’un de leurs hélicoptères avaient décolés et survolés Memphis à cette heure là c’est-à-dire, entre 14h et 15h de l’après midi. Seul des hélicoptères furent réquisitionnés par la presse mondiale le lendemain 17 aout pour les obsèques du roi du rock.
Cet hélicoptère “mystérieux” n’est pas sorti de l’imagination de milliers de fans rassemblés sur les pelouses de l’hopital ce 16 aout, puisqu’il a été filmé par de nombreux fans.
Ainsi par une conférence de presse Elvis a été déclaré mort par le Baptist Memorial à 14h 30. Or à cette heure-là Elvis était encore censé être entre la vie et la mort. De même en soirée, vers 20h, le directeur de l’hopital a précipité sa conclusion dans la cause du décès du King en soulignant qu’il était mort des suites d’une arythmie cardiaque alors que l’autopsie n’avait pas encore commencé. Autopsie qui, très bizarrement, donnera raison au directeur et qui étalera la thèse de l’arythmie cardiaque. Thèse démontée depuis. Les dernières hospitalisations du King montrent en effet qu’Elvis pouvait souffrir de tout sauf d’arythmie cardiaque.
Aujourd’hui encore personne ne sait dire de quoi Elvis est mort.
On sait qu’il s’est retrouvé seul dans son cabinet de toilettes de Graceland à partir de 6 heures du matin. Son amie Ginger Alden qui dormait ce soir là dans le lit d’Elvis en apporte le témoignage : il était environ 6 heures lorsque je l’ai vu vivant pour la dernière fois, avant qu’il ne s’en ferme dans la salle de bains pour lire ! En effet Elvis avait l’habitude de lire ses livres et magazines dans son cabinet  de toilettes avant de se coucher. En fait il attendait que ses somnifères fassent de l’effet.
Ce matin là pourtant, Elvis ne devait pas avoir sous la main autant de somnifères qu’il souhaitait en avoir, puisque peu avant 5 heures du matin il se fit apporter par un de ses aides des cachets pour dormir. L’aide en question, Rick Stanley était de garde cette nuit là et c’est lui qui apporta à Elvis les médicaments, dans sa salle de bains. Il fut la dernière personne à voir Elvis vivant. Elvis était vêtu d’un pyjama jaune et bleu et lisait un magazine sur le karaté. D’après Stanley, Elvis était en bonne condition mais anxieux quant au départ quelques heures plus tard pour une nouvelle tournée de concerts. Il lui demanda si tout était bien réglé et si l’avion était bien préparé pour lui même mais aussi pour Ginger.

Entre 6 heures du matin et 14 heures de l’après midi Elvis est resté seul dans sa salle de bains. Alors qu’au rez-de-chaussée de Graceland chacun préparait le départ du King pour son premier concert du soir même à Portland, Ginger se réveillait. Il était tout juste 14 heures. Joe Esposito avait eu l’ordre de réveiller Elvis à 16 heures.
Ginger, ne trouvant pas Elvis à ses côtés dans le lit ne s’inquitant pas plus que cela de son absence, téléphona à sa mère pour lui demander de l’accompagner à Portland. 15 minutes plus tard, elle se dirigea vers la salle de bains et frappa à la porte. Elle pensait qu’Elvis s’était levé et qu’il se trouvait dans la salle de bains. Elle ne reçu aucune réponse et ouvrit la porte. Elle trouva alors le King alongé sur la moquette de la salle de bains dans la position du chien de fusil. Immédiatement elle appella par interphone de l’aide. C’est l’aide Al Strada qui arriva le premier. Puis il appella à son tour Joe Esposito qui se trouvait dans la maison.
Lorsque Esposito arriva dans la salle de bains, Ginger se trouvait en compagnie de la petite fille d’Elvis, Lisa-Marie qui était en vacances chez son père et qui devait partir pour la Californie rejoindre sa mère le jour même.
C’est là que commence les mensonges des uns et des autres, certain disent qu’Elvis respirait encore, d’autres qu’il était mort. Ainsi Ginger répete encore aujourd’hui que Presley respirait encore, ce que confirme l’aide Al Strada. Par contre Esposito répète inlassablement qu’il est certain qu’Elvis était déjà mort lorsqu’il a été découvert dans la salle de bains.

Les deux pompiers-ambulanciers arrivés sur les lieux et qui donnèrent les premiers soins à Presley divergent dans leurs constatations l’un dit que le corps était déjà froid, et l’autre que l’homme semblait respirer encore.

Le docteur Nichopoulos, médecin personnel d’Elvis appelé d’urgence va alors prendre une décision surprenante. Au lieu d’envoyer Elvis à l’hopital le plus proche de Graceland, va donner l’ordre aux ambulanciers d’emmener Elvis au Baptist. Jamais le médecin ne dira pourquoi il a pris cette décision extremement troublante.
Au Baptist, lorsque Elvis arrive aux urgences, le président et le directeur de l’hopital étaient déjà en train de prendre des mesures pour la sécurité et ne cessaient de passer des coups de téléphone.
Elvis fut amené dans une salle annexe de réanimation et la salle fut fermée à clé. Ce ne fut que, lorsque la nouvelle de la mort du King fut révélée, que les membres de l’hopital ont appris que l’homme arrivé en urgence était Elvis Presley.
Le corps d’Elvis fut immédiatement mis sous scéllé dans la chambre froide, et ce n’est qu’ensuite que la famille et les amis ont été prévenus qu’Elvis était mort.
Le corps a été protégé de 15 heures à 22 heures.
D’après les médecins et infirmières de l’hopital aucune autopsie n’a été pratiquée entre ces heures. Une autopsie se prépare, elle a lieu dans une salle bien précise et beaucoup de personnes y assistent. Or dans le cas d’Elvis, seulement 4 personnes y auraient assistés : le directeur de l’hopital, un coroner venu exprès de  Washington, le médecin personnel de la star ainsi que l’infirmière attachée au service d’Elvis depuis 1976.
Les prélèvements faits lors de cette autopsie ont été envoyés sous scéllé à un laboratoire de … Washington ! Personne ne sait ce que sont devenu ces prélèvements.
Ce n’est qu’une fois l’autopsie pratiquée que le père du King, Vernon Presley signa l’autorisation d’autopsie sur le corps défunt de son fils !!!
La dépouille du King ne quitta le Baptist qu’après minuit – entre minuit et une heure du matin du 17 aout – pour y être ramenée à Graceland. Elle était déjà préparée dans son cercueil en cuivre pour l’exposition aux fans du matin. Tous les membres d’Elvis, de la famille ou des amis, qui assistèrent au levé du couvercle de cercueil ne reconnurent pas en la dépouille le corps d’Elvis Presley tel qu’il avait quitté Graceland quelques heures seulement auparavant.
A 14 heures de l’après midi du 16 aout, Elvis pesait 115 kilos, il mesurait 1m 82, il avait son nez grec habituel, les doigts déformés par la pratique de la casse de briques et enfin des joues gonflées. A 1 heure du matin du 17 aout, Elvis était devenu mince, avait raptissé de 10 centimètres, ses joues étaient roses et creuses et ses doigts étaient devenus impécables.
Beaucoup de gens se sont posé la question : qui était à la place du King dans ce cerceuil.
Dans la matinée, toujours le 17 aout, quelques heures avant son enterrement, quelques 10.000 fans ont eu le privilège de pouvoir se recueillir devant la dépouille du plus célèbre chanteur au monde. Aucun n’a reconnu ni le visage célèbre ni même les cheveux, le nez, les mains d’Elvis …
Une photo prise lors de cette exposition montre dans un cercueil ouvert un corps qui vraissemblablement n’est pas celui d’Elvis Presley.
Il aura fallu des années plus tard pour que les fans apprennent que finalement dans le cercueil ce n’était pas Elvis, mais un mannequin de cire et que le cercueil avait bien été réfrigéré pour éviter à la cire de fondre …

Mais alors reste la question importante : qu’est devenu le corps d’Elvis ?
Après l’exposition le cercueil fut fermé en présence de la famille et embarqué dans le fourguon mortuaire pour la prossession sur le boulevard Elvis-Presley puis enfin pour la mise en tombeau au cimetière municipal de Memphis.
Est-ce le mannequin de cire qui fut embarqué et promené le long du boulevard ?
Est-ce le mannequin de cire qui fut mis en tombeau ?
Où est donc la dépouille du King ?

Deux jours après la mise en tombeau, deux hommes s’en prirent à la tombe d’Elvis, soit disant pour enlever le corps et demander une rançon. Jamais ces hommes ne furent retrouvés. Les employés du cimetière eurent ordre de réaménager la tombe. Puis la police la surveilla.
En octobre de la même année, l’Etat du Tennessee donna son accord au père du King pour ramener le corps d’Elvis mais également celui de sa mère Gladys à Graceland pour y être enterré dans le parc de la propriété. Une petite tombe fut aussi mise à côté de celle d’Elvis et de Gladys, pour rappeler la mémoire du frère jumaux mort-né d’Elvis, Jessie-Garon.

Pour conclure, deux questions restent toujours sans réponses : qu’est devenue la dépouille d’Elvis Presley, et qu’est devenu ce mystérieux hélicoptère qui avait atterit sur l’héliport en terrasse du Baptist ?
Beaucoup de fans dans le monde sont persuadés que le King n’est pas mort, cela peut être la cause de leur chagrin, ils ne peuvent tout simplement pas croire qu’Elvis ait pu mourir.
Mais que faire des 80% d’Américains qui pensent que la mort d’Elvis fut une mise en scène et que le King n’est pas mort, en tout cas pas mort ce 16 aout 1977 ??

Source: http://forums.france3.fr/france3/ViepriveeViepublique/elvis-presley-vivant-sujet_284_1.htm

320
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
Reynald
Reynald
J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.
https://leblogdeletrange.fr/
Top