Vous êtes ici

Gabba l’ile de la sorcière

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

La peur écarte les gens d’un paradis tropical dans le détroit de Torres.
L’île hantée, Gabba, à une centaine de kilomètres au nord du cap York, est couverte de bois et de fleurs sauvages. Ses arbres sont chargés de fruits tropicaux, l’eau de ses rivières est claire comme le cristal et ses plages sont magnifiques. Ses baies et ses criques abondent de crabes, de langoustes, de crevettes et de poissons. La température du mois d’août est idéale, environ 30°, et elle le reste la plus grande partie de l’année.
Pourtant les habitants des îles du détroit de Torres fuient ce jardin d’Eden comme la peste. Ils sont persuadés que rester sur Gabba après le coucher du soleil, correspond à une mort certaine.
Jimmy Levi, un indigène de l’île Thursday, nous a parlé de Gabba et de la “sorcière” qui la hante.

Il est le mécanicien du bateau navette Melbidir et on le dit connaître le groupe d’îles du détroit de Torres mieux que personne.

Elle est comme le diable, déclara-t-il du ton tranquille, réservé, qui est typique des habitants du coin. Nos pères nous l’ont dit, elle tue ceux qui y restent la nuit. Elle fait tomber d’énormes pierres sur eux pour les écraser.

Jimmy ajouta que Gabba était autrefois l’une des îles les plus peuplées du détroit de Torres. Mais, selon la légende, il y a environ 300 ans, une terrible maladie se répandit sur l’île après que quelques-uns des habitants eurent mangé des tortues venimeuses.

Les survivants prirent leurs canots et s’enfuirent à la rame sur une autre île. Tous, sauf une vieille femme qui, gémissant et hurlant contre les gens des canots, se traîna jusqu’en haut des rochers. Après cela, tous ceux qui allèrent à Gabba entendirent d’étranges gémissements et d’horribles cris. Dès que la nuit tombait, d’énormes pierres s’abattaient sur eux.

Quelques-uns seulement en revinrent pour le raconter. Tremblants d’épouvante, ils dirent qu’ils avaient vu la silhouette terrifiante d’une vieille femme sur le gigantesque rocher branlant de l’île, hurlant et ricanant.

Tout le monde le croit, même les jeunes, dit Jimmy. Ils baissent la voix quand ils parlent de la sorcière.

C’est très malheureux parce que Gabba est une si bonne île. On y trouve certains des meilleurs poissons des îles. Mais la sorcière du rocher ne veut laisser personne y habiter.

68
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Reynald
Reynald
J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.
https://leblogdeletrange.fr/
Top