Vous êtes ici

Ils ont vu des Ovnis dans le ciel de Caen

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

En Basse-Normandie, plusieurs dizaines de cas ont été recensés depuis les années 60. Le ciel de Caen a parfois été le théâtre d’Objets volants non identifiés (Ovnis).

 

P1-ovnis.jpg• Caen, le 29 avril 1978. Vers 2h30, un automobiliste et ses passagers aperçoivent une lueur blanche dans le ciel. Un phénomène lumineux triangulaire de grandes dimensions et de couleur rouge-orange apparaît alors, immobile dans le ciel.
Sortis de leur véhicule, les témoins n’entendent aucun bruit. Soudain, une lumière blanche se dirige vers eux. Effrayés, ils reprennent leur véhicule et poursuivent leur chemin. Aucun autre témoignage concernant ce phénomène ne sera recueilli…• Hérouville, le 6 août 1978. Deux personnes disent avoir observé dans le ciel le déplacement lent d’un objet lumineux.
D’après eux, une lumière très brillante de couleur jaune s’est déplacée lentement et à une allure régulière, pendant 45 minutes, en haute altitude, avant de disparaître de la vue des témoins. Probablement le déplacement d’un satellite…

• Mézidon-Canon, les 5 et 6 août 1998. À la nuit tombée, une femme observe le passage d’une lumière blanche traversant le ciel. L’enquête montrera que la station spatiale russe, Mir, était parfaitement visible durant deux jours aux heures d’observation du phénomène.

• Moult, le 4 mai 2009. Entre 22h45 et 22h50, deux personnes aperçoivent, durant quinze secondes, le déplacement de trois sources de lumière jaune-orange. Aucun bruit n’est entendu. Elles se déplacent lentement, d’Ouest au Nord, avant de disparaître subitement.
Cette observation fait suite à de nombreuses autres durant la même période dans le grand Ouest. Pour le Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (Geipan), il s’agissait probablement de trois lanternes thaïlandaises lachées lors d’une fête familiale.

• Hérouville, le 16 septembre 2009. Un témoin a vu le passage rapide, en direction du Nord, d’un phénomène lumineux changeant plusieurs fois de trajectoires.
Puis, l’Ovni a disparu en direction du Nord-Ouest. Sur son site, le Geipan note que « malgré nos relances, aucune autre information ne sera recueillie sur ce phénomène, rendant toute enquête impossible. »

• Cagny, le 26 juin 2011. Dans cette commune située à l’Est de Caen, des témoins auraient vu « des boules oranges » dans le ciel. Une quinzaine, « montant lentement ». À Fontenay-le-Marmion, à une dizaine de kilomètres de là, un astronome amateur pense, lui, avoir filmé « un météore exceptionnel ».
Phénomène d’astronomie, Ovni ? D’après le Geipan, il pourrait s’agir tout simplement de lanternes volantes. Mais ce n’est qu’une hypothèse…

 

Que faire si vous êtes témoin d’un « phénomène » ?

Fotolia_44916319_Subscription_Monthly_XL.jpg

Rapporter ce que vous avez vu peut s’avérer très utile. Mais comment s’y prendre si vous apercevez un phénomène aérien non identifié ?

Vous avez peur de passer pour un illuminé ? Pourtant, apporter votre témoignage après avoir observé un Phénomène aérien non identifié (Pan) peut être très précieux.

Par exemple, le ciel peut être traversé par des lumières inhabituelles, des mouvements et des objets non identifiés. Si vous observez des choses qui vous semblent sortir de l’ordinaire – ne signalez pas le passage d’un avion ! – il est conseillé de rapporter vos observations à la gendarmerie, qui recueillera votre témoignage. Un procès-verbal sera ensuite adressé à la direction générale de la gendarmerie.

Vous pouvez aussi contacter un enquêteur indépendant qui viendra à votre rencontre, comme Alix Leproust, d’Ufologie dynamique (lire ci-dessous).

 

Interview : Alix Leproust Fondateur du groupe Ufologie dynamique

Alix-Leproust.jpg

Pour quelles raisons avez-vous créé « Ufologie dynamique » ?

J’ai toujours été attiré par les aberrations aériennes. J’ai moi-même été témoin d’un phénomène. À partir de là, j’ai voulu approfondir ce domaine et suis devenu ufologue. J’ai créé Ufologie dynamique, en 2006, chez moi, en Normandie, pour parler autrement des observations aériennes.

Comment parler de ces phénomènes sans passer pour un Martien ?

Notre groupe a un rôle social et informatif. Nous allons vers les gens pour recueillir leurs témoignages, mais aussi pour débattre avec eux de ces phénomènes. Nous jouons un rôle de garde-fous, pour empêcher toute déviance sectaire et extrapolations. Nous privilégions toujours l’approche rationnelle.

Comment se passe un café ufologique ?

C’est un espace de parole pour des témoins, qui, souvent, hésitent à parler. Les expériences ufologiques peuvent créer un traumatisme. Ufologie dynamique recueille leurs impressions. C’est aussi un lieu de réflexion et d’échanges sur les Ovnis et toute la culture générée par ces phénomènes inexpliqués.

Pourquoi reprendre cette activité ?

L’étude des phénomènes aérospatiaux non identifiés a toujours posé un problème à la science. Les scientifiques n’ont jamais véritablement pris en compte les témoignages de milliers de témoins. Je considère que j’ai un rôle social à remplir et que je dois aider l’ufologie à sortir de l’ombre.

Pratique. Plus d’infos sur le site internet http://anomalia-informations.blogspot.fr. Pour contacter Ufologie dynamique, envoyez un courriel à ufologie.dynamique@free.fr. Tél : 09 80 78 24 01 (après 20h).

 

L’ufologie, c’est du sérieux !

Les grands films de science-fiction, comme Independance Day, ont tendance à décrédibiliser l’ufologie...

Les grands films de science-fiction, comme Independance Day, ont tendance à décrédibiliser l’ufologie…
L’ufologie est souvent considérée comme une croyance, la marotte de quelques hurluberlus. Détrompez-vous !Nous sommes nombreux à penser qu’ufologie rime avec fantaisie. On imagine de suite, des soucoupes volantes sillonant le ciel, et des petits hommes verts, sortis tout droit d’un film de science-fiction.

Pourtant, l’ufologie est un objet de recherche et non une croyance. L’État finance même le Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (Geipan), structure rattachée au Centre national d’études spatial (Cnes). 20% des phénomènes restent inexpliqués…

Cet organisme officiel travaille sur les enquêtes remises par des intervenants de premier niveau, qui, suite à un rapport de gendarmerie, sont dépêchés sur place pour rencontrer les témoins d’un phénomène aérien non conventionnel et recueillir leurs observations.

Après étude des cas, le Geipan classe les phénomènes selon les résultats obtenus. En moyenne, 20% d’entre-eux ne trouvent pas d’explications et résistent à toute logique…

Pratique. Plus d’infos sur le site www.cnes-geipan.fr.

 Source:http://www.cotecaen.fr

133
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Reynald
Reynald
J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.
https://leblogdeletrange.fr/
Top