Vous êtes ici

La gravure sur coquille date de 500.000 ans…

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

javafig2COVER-N6newCOVER shelljava

Les premiers hominidés qui ont occupé l’île de Java, en Indonésie utilisaient des coquillages pour fabriquer des outils et réaliser des gravures géométriques révèlent de nouveaux fossiles découverts par des paléontologues de l’université de Leiden, aux Pays-Bas…

Les coquillages, des pseudodons, ont été sculptés, il y a entre 430.000 et 540.000 ans par des homo erectus. Ils ont été retrouvés sur le site de Trinil où des restes d’erectus ont déjà été découverts…

L’une des coquilles retrouvées présente un bord lisse et poli ce qui indique qu’elle a sans doute été utilisée comme un outil de coupe ou de raclage…

D’autres coquilles présentent des traces de gravures géométriques :

Des traits parallèles ou des droites qui se croisent vraisemblablement gravés à la pointe de la dent de requin…

Des gravures sont considérées comme un signe de capacité cognitive moderne. Cependant, les origines de ces comportements ont été débattues, soulevant des questions quant à savoir si cette innovation est limitée à l’Homo sapiens. C’est-à-dire aux humains modernes et si elle a une origine africaine unique…

Les résultats présentés par Josephine Joordens dans la revue Naturesuggèrent que l’Homo erectus asiatique étaient également capable de comportement «moderne»…

Le lien : http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20141203.OBS6824/a-java-la-gravure-sur-coquille-date-de-500-000-ans.html

Signé : Castor

152
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Top