Vous êtes ici

L'Atlantique livre un trésor datant de la Seconde Guerre mondiale

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

Une société américaine vient de remonter à la surface près de 48 tonnes d’argent qui reposaient dans une épave au large de l’Irlande.

Coulé en 1941 par un sous-marin allemand, le SS Gairsoppa reposait tranquillement par 4700 mètres de fond avant qu’une équipe américaine ne vienne inspecter ses entrailles, au large des côtes de l’Irlande. L’entreprise spécialisée dans la découverte de trésors sous-marins, Odyssey Marine Exploration, n’a pas été déçue par son expédition.

Près de 48 tonnes d’argent ont été extraites du SS Gairsoppa, un navire britannique de 126 mètres de long qui assurait le transport de lingots pour financer l’effort de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale. L’équivalent de 1203 lingots ont ainsi été ramenés à la surface.

Il reste encore beaucoup d’argent à extraire de l’épave. Seuls 20% de la cargaison auraient été remontés. Pour l’instant, le butin récupéré est estimé à 30 millions d’euros. Il est entreposé dans un dépôt sécurisé à Londres, relate l’agence américaineBloomberg. En vertu d’un contrat, la compagnie américaine obtiendra 80% de la valeur des lingots.

Un autre navire repéré non loin du SS Gairsoppa

Entamée en mai dernier, l’extraction devrait prendre fin en septembre. C’est la première fois que le trésor d’une épave située aussi profondément est récupéré. «Il s’agissait d’une opération complexe», a expliqué dans un communiqué Greg Stemm, le directeur de l’entreprise Odyssey Marine Exploration. Ce dernier assure que le succès de cette opération marque le début d’une nouvelle ère dans la recherche de trésors sous-marins. L’entreprise, cotée en Bourse, assure qu’elle va se lancer dans la recherche d’épaves encore plus profondes.

Un autre navire britannique coulé en 1917, toujours par un sous-marin allemand, a été repéré à 100 miles nautiques du SS Gairsoppa. Là encore, plusieurs dizaines de milliers d’onces d’argent seraient prêts à retrouver la lumière du jour.

Avec l’augmentation des cours de l’or et de l’argent, la découverte d’épaves remplies de métaux précieux est devenue très rentable. En février 2012, un Américain assurait avoir découvertl’épave d’un navire coulé en 1942 au large des États-Unis. À l’intérieur se trouverait le plus gros butin jamais découvert, estimé à 2,4 milliards d’euros.

Source: Le Figaro

191
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Reynald
Reynald
J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.
https://leblogdeletrange.fr/
Top