Vous êtes ici

Les chupacabras attaquent à Champoton, au Mexique

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chupacabras ont fait leur retour à la municipalité de Champotón, où ils tuèrent huit poules et une pintade, ainsi qu’un coq vivant, tous exsangues, dans un élevage de Aurelio Tamay.

Les volailles étaient dans le poulailler, là où l’entité ou intrus est arrivé et a aspiré le sang de chacune d’entre elles, s’échappant ensuite sans laisser de trace.

Tamay a raconté qu’à l’aube de dimanche dernier [le 30 mars 2008] il a entendu un grand chahut et quelque chose comme un hurlement venant du patio de sa maison. Il est sorti pour voir et dans la pénombre il a vu un animal de forme étrange s’enfuir.

Les voisins ont dit que c’était le chupacabra, parce qu’il s’attaque aux volailles et a les mêmes caractéristiques que lorsque il y a quelques années des massacres d’animaux furent rapporté dans d’autres parties du pays.

Inquiétés par cet incident étrange, plusieurs personnes se sont regroupés pour aller explorer les collines environnantes de la ville, mais ils n’ont rien trouvé.

Les faits se sont déroulés à la maison de la famille Tamay Ac, située dans la rue 18 à 19, colonie de Beach, près de Champotón – une agglomération distante côtière à 75 kilomètres du nord de cette capitale et personne n’a expliqué pourquoi un coq a survécu à l’attaque de cette créature.

Les habitants assurent que c’est le chupacabra, parce que les attaques sur les poules et la pintade comportent les mêmes caractéristiques que de précédents massacres de chèvres, jeunes veaux et animaux d’élevage.

Le propriétaire des volailles parle

Tamay a insisté sur le fait qu’après avoir entendu le fracas et les cris venant du patio, en y allant, il a vu un animal qui s’en allait. Lorsqu’il a ensuite découvert les volailles mortes et dépourvues de sang, il a compris.

La chose extraordinaire” a déclaré Tamay – c’est qu’il n’y avait pas de traces de la façon dont l’animal est entré dans le poulailler, mais les quatre coqs qui s’y trouvaient sont morts de la même façon que ceux à l’extérieur.

Le cas est devenu un mystère qui a provoqué des troubles à Champotón. Les voisins de l’agglomération de Beach ont déclaré qu’ils craignaient la présence supposée de chupacabras et qu’ils prennent déjà des précautions pour éviter d’autres attaques.

Jusqu’ici, toutes les volailles et animaux ont été protégé dans leurs abris, et une brigade passe dans les rues les nuit avec des pics et machettes pour attraper ou tuer les chupacabras.

La famille de Tamay Ac a demandé une surveillance supplémentaire par la police, dont les agents ont indiqué que jusqu’ici il n’y a pas eu d’autres signe de chupacabras.

 

65
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Reynald
Reynald
J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.
https://leblogdeletrange.fr/
Top