Vous êtes ici

Une armée spatiale américaine selon un hackeur

Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  

Est-ce que vous vous souvenez de Gary McKinnon ? Ceux qui se diront : ce n'était un hackeur britannique arrêté par la police américaine ? Bravo!

Revenons à nos moutons…. Cet hackeur avait été arrêté en Angleterre et extradé aux USA pour son procès. Trouvé coupable il a reçu une sentence de 70 ans de prison. Plusieurs diront que c'était une sentence exagérée pour le délit qu'il avait fait, soit de fouiller dans les dossiers du Pentagone pour sortir des preuves sur les OVNIS. 

Il avait dit que le plus étrange dans ses trouvailles était une liste d'"officiers non-terrestres" et des transferts entre des navires de la flotte qui n'existent pas dans la marine américaine.

En Angleterre le 13 juillet 2011 pendant les débats à la Chambre des Communes, David Burrowes (Enfield, Conservateur)  demande : "Puis-je soulever avec le premier ministre un cas différent de piratage celui du pirate informatique Gary McKinnon? Bien que je reconnaisse que le Secrétaire de l’Intérieur ait un processus juridique à suivre, est ce que le premier ministre partage mon souci pour mon cauchemar de neuf ans d’électeur ? Il ressent que sa vie est littéralement pendue à un fil qui attend d’être coupé par extradition."

Le Premier Ministre David Cameron répond : "Je reconnais combien ce cas est sérieux et le Député Premier Ministre et moi l’avons réellement soulevé avec le President Obama lors de sa venue. Je pense que le point est que ce n’est pas tellement au sujet de la présumée infraction, dont chacun sait que c’est une infraction très grave, et nous pouvons comprendre pourquoi les Américains le ressentent si fortement. Le cas est maintenant devant mon amie la Ministre de l’Intérieur qui doit examiner les rapports sur la santé et le bien-être de Gary McKinnon. Il est juste qu’elle le fasse d’une manière bonne et efficace et  je suis désolé d’utiliser encore aujourd’hui ce mot  quasi-judiciaire."

À la BBC dans un interview, Gary déclare : " Le Disclosure Project ( Projet Révélation) avait des personnes très crédibles disant tous qu’il y a une technologie ovni, il y a l’anti-gravité, il y a l’énergie libre, et c’est d’origine extraterrestre et ils ont capturé des vaisseaux et les ont conçu à l’inverse".

Il affirme qu'il a enquêté sur la déclaration d'un expert en photographie de la NASA et dit que le bâtiment 8 du Jonhson Space Center serait utilisé pour nettoyer régulièrement les preuves d'OVNIS et confirme ceci en comparant les originaux bruts aux images "traitées".

Il a déclaré avoir vu une image détaillée d'un objet pas fait de la main d'homme et en forme de cigare flottant au-dessus de l'hémisphère nord. McKinnon dit que le fichier de l'image faisait 256 megabytes, qu'il voyait nettement les détails de l'appareil  même en basse résolution de 4 bits couleur sur sa connexion modem 56 kps.

Ses données indiquent que la Marine et probablement l’Armée de l’air dirigent une flotte de vaisseaux spatiaux et que des officiers soit les équipent en personnel ou alors les contrôlent. Gary McKinnon déclare, « j’ai trouvé une liste de transferts de flotte à flotte , et une liste de noms de vaisseaux. Je les ai vérifiés. Ce n’étaient pas des vaisseaux de la Marine Américaine.Ce que j’ai vu m’a fait croire qu’ils ont une sorte de vaisseaux spatiaux, hors de la planète. Le projet de mission Clementine de la Marine américaine a cartographié la Lune entière."

 

67
Partager Sur le Net
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Top