Quels sont les lieux hantés à Paris ?
Légendes

Quels sont les lieux hantés à Paris ?

Paris est une ville qui regorge de lieux hantés.

Les plus connus sont le cimetière du Père Lachaise, la tour Eiffel, l’Opéra Garnier ou encore la cathédrale Notre-Dame de Paris. Mais il y a aussi des endroits moins connus mais tout aussi effrayants.

Voici une liste non exhaustive des lieux hantés à Paris.

Les fantômes de la Bastille

Le cimetière du Père Lachaise est le plus grand de Paris.

Il s’étend sur une surface de 41,5 hectares et compte près de 34 000 concessions. Ce site abrite les tombes des personnalités françaises, comme Balzac, Victor Hugo et Sarah Bernhardt.

 

La tour de Montparnasse

La tour Montparnasse est la plus haute tour de bureaux de Paris. Elle est située dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, dans le sud du cinquième arrondissement.

La tour Montparnasse a été construite en 1973 par les architectes Renzo Piano et Richard Rogers, sur un terrain appartenant à la Ville de Paris.

L’architecte français Jean Nouvel qui avait conçu l’immeuble des années 1980 pour l’UAP (Union des assurances), en a assuré la conception définitive en 1997. Cet immeuble possède une forme particulière : il s’agit d’un « Y » à quatre angles dont les angles supérieurs forment un petit triangle équilatéral.

Il repose sur un socle en béton, surmonté d’une base où se trouve une station de métro souterraine et couronné par une terrasse panoramique offrant une vue imprenable sur Paris.

Le socle abrite également les escaliers menant au premier étage, tandis que les trois autres niveaux sont constitués d’une succession de plateaux libres reliés entre eux par des passerelles horizontales. Dans sa partie supérieure, la structure intègre des jardins suspendus accessibles depuis le toit terrasse du neuvième étage2.

Le cimetière Père-Lachaise

Le cimetière du Père Lachaise est l’un des plus grands cimetières de la capitale.

Il est situé dans le 20e arrondissement. Ce site, qui fait partie du patrimoine historique parisien, fut le premier créé en 1804. Son ouverture au public a lieu en 1867 et il s’agit alors d’un vaste jardin public de six hectares. En 1860, Napoléon III décide de créer des espaces pour les personnes décédées hors des hôpitaux afin de limiter la propagation des maladies contagieuses. Ainsi, un vaste espace est aménagé : une nouvelle voie desservant les différents monuments funéraires est construite et quatre fosses communes sont creusées.

Découvrez également  A la découverte de la légende Inca du Fils du Soleil.

La profondeur moyenne des tombes y est alors comprise entre 0,60 mètre et 1,20 mètres.

Les corps ne sont pas réduits à l’état de squelettes comme cela se pratiquait habituellement à l’époque : les restes humains sont conservés soigneusement afin que leurs familles puissent venir les visiter. En 1874, toutes les concessions perpétuelles arrivent à échéance et un nouveau cimetière doit être construit pour accueillir ceux qui ne souhaitent pas être enterrés dans le cimetière du Père-Lachaise (lire: Le Père Lachaise). Ce projet prend forme grâce à l’aménagement du « Bois » qui constitue une zone tampon entre Paris et Montmartre. De vastes terrains boisés situés sur la butte Montmartre appartenant au domaine privée de la ville y sont acquis par voie administrative pour y construire un nouveau cimetière en accord avec Napoléon III.

Quels sont les lieux hantés à Paris ?

La maison des Bains

La maison des Bains est un ancien cimetière qui se situe dans le 20ème arrondissement de Paris. Cette ancienne propriété appartenait au baron Haussmann, l’homme qui a construit les grandes avenues de la capitale française. Ce domaine fut acheté par un promoteur immobilier en 2008, pour y bâtir des appartements luxueux et une école hôtelière.

La maison des Bains propose aux visiteurs plusieurs expositions permanentes sur l’histoire du Père Lachaise, mais aussi sur Paris et son patrimoine historique.

Il s’agit d’un lieu magique où il est possible de découvrir différents espaces comme une bibliothèque, une salle de réception ou encore une salle à manger. On peut également accéder à la terrasse panoramique pour admirer Paris et la Tour Eiffel depuis un point de vue exceptionnel.

Découvrez également  Déchiffrage de l'énigme du Triangle des Bermudes !

Il faut savoir que ce cimetière abrite les tombes d’illustres personnages comme Napoléon Bonaparte, Honoré Daumier ou encore Oscar Wilde.

La place de la Concorde

La place de la Concorde est située au cœur du 8 éme arrondissement de Paris. Elle se trouve entre les Champs Élysées et l’avenue des Ternes, à proximité du palais de Chaillot. Elle fut aménagée pour l’Exposition universelle de 1900.

La place est bordée par le jardin des Tuileries sur sa partie nord, et par le jardin des Champs Élysées sur sa partie sud.

Les axes routiers qui y passent sont les avenues George V, Georges V, Charles-de-Gaulle et Franklin Roosevelt ainsi que la rue Marbeuf. Cette place est l’une des plus célèbres de la capitale française. Deux statues majestueuses ornent son centre : « Hercule Farnese » et « Apollon vainqueur du serpent Python », toutes deux réalisées en bronze par Louis-Ernest Barrias. Dès 1799, sous le Premier Empire, un premier projet fut mis en œuvre par Napoléon pour créer une grande place centrale dans la ville mais il ne vit pas le jour.

Le jardin du Luxembourg

Le jardin du Luxembourg est un parc public situé entre le boulevard Saint-Michel et la rue de Vaugirard, dans le 6e arrondissement de Paris.

Il occupe une surface de 28 hectares. C’est l’un des plus grands espaces verts parisiens, si ce n’est le plus grand.

Il s’inscrit dans l’axe historique reliant le palais du Luxembourg à la montagne Sainte-Geneviève et au Panthéon. Ce jardin fut aménagé au XVIIIe siècle sur les plans d’André Le Nôtre pour Louis XV. En 1760, sous son impulsion, il était déjà considéré comme un modèle du genre : on y pratiquait notamment des expériences botaniques, mais aussi des jeux et un réseau hydraulique complexe permettant de créer des cascades artificielles. Aujourd’hui encore, on peut y voir une roseraie magnifique composée de 600 variétés différentes. De nombreuses statues ornent également l’espace dont une représente Voltaire en compagnie de Diderot et Rousseau qui se trouve à proximité immédiate du cimetière du Père Lachaise où reposent les grands hommes que furent Rousseau (1712-1778) et Voltaire (1694-1778).

Découvrez également  L'origine de la croix celtique : quel est son symbolisme ?

La place Vendôme

Place Vendôme est un quartier situé dans le 1er arrondissement de Paris.

Il est considéré comme l’un des quartiers les plus prestigieux et les plus chics de la capitale. C’est une place historique, qui a été mise en valeur par Napoléon Bonaparte. Ce dernier a notamment fait construire le palais du Louvre afin de présenter sa collection d’œuvres à la Cour. Aujourd’hui, ce sont principalement des boutiques de luxe qui sont installées sur cette place.

La Place Vendôme est constituée d’une grande quantité de boutiques, dont certaines sont très célèbres comme Chanel ou Dior pour ne citer qu’elles. Au centre se trouve l’Opéra Garnier et le Jardin des Tuileries se trouvent sur les rives du fleuve la Seine. À l’Est, on peut voir l’Église Saint-Roch et au Sud, il y a le Musée Grévin et le Musée du Louvre.

Le cimetière du Père Lachaise est un des plus beaux de Paris. Il est surtout connu pour le nombre impressionnant de personnalités enterrées dans ses allées (plus de 22000) et pour la tombe d’Edith Piaf, classée monument historique. Comme tous les cimetières parisiens, il regorge de légendes et de mystères.

(Visited 1 times, 1 visits today)