Témoignage, Reportage , Analyse

Mais Qui etait Lady Hamilton qui hanterait le Phare de Calais ?

Emma Lyon (Lady Hamilton) avait une origine modeste. Elle naît en 1765, à Great Neston, dans le nord du Pays de Galles. Son père était forgeron gallois et sa mère travaillait comme bonne. Le père meurt alors qu’Emma a tout juste quatre mois. Très tôt,  Emma doit travailler. Lorsqu’elle atteint l’âge de 14 ans, Emma et sa mère se rendent à Londres, à la recherche de travail et d’une meilleure vie. Emma trouvera plusieurs emplois. Elle travaille d’abord comme servante chez le compositeur Linley, vendra des fruits, tout en étant servante, dans la maison d’un nommé Kelly. Alors qu’elle travaille dans une auberge, elle rencontre lieutenant John Willet Payne, dont elle devient la maîtresse.

Willet s’occupe de l’éducation d’Emma. A 17 ans, celle-ci donne naissance à un enfant, Horatia qui sera élevé et instruit par sa grand-mère. Malheureusement, les temps sont durs pour Payne. Son ami, Featherstonehaugh, accepte de payer ses dettes mais, en échange, réclame Emma.

Emma va donc habiter le château de Up-Park, qui était la propriété de Featherstonehauh. C’est à cette époque qu’elle fait la connaissance des célèbres peintres, Thomas Lawrence et Charles Greville. Elle rencontre également l’oncle de Greville, Lord William Hamilton, comte de Selkirk (Henley-on-Thames, 1730 — Londres, 1803), ambassadeur d’Angleterre à Naples (1764 – 1800) auprès du roi Ferdinand IV et grand collectionneur d’œuvres d’art.  C’est un amateur éclairé des sciences et des arts, qui jouit d’une fortune considérable. Il prit une part active aux fouilles archéologiques de Pompéi et d’Herculanum. Une grande partie des richesses antiques qu’il rapportait d’Italie seront perdues dans le naufrage d’un navire, lors de son retour en Grande-Bretagne (1800).

Peu de temps après, Featherstonehaugh perd sa fortune, et Emma retourne à Londres chercher du travail. Elle en trouve chez un médecin, du nom de Graham., qui fait des expériences sur les courants électriques. Graham utilise Emma pour divertir des gens, l’habillant en déesse Circée. Parmi ceux qui viennent à ces expériences elle retrouve Charles Greville, qui connaît Emma depuis 1782 et en est amoureux. Cette dernière abandonne son poste chez le médecin pour suivre Greville, qui veut en faire une lady, et change donc son nom. Elle devient alors Madame Hart et sa mère, Madame Cadogan.

"Emma en Circé" - George Romney (1772) - DRPendant cette période, elle est souvent dans l’atelier du peintre Romney. Celui-ci peint plusieurs beaux portraits d’elle. L’ambassadeur William Hamilton (l’oncle de Greville), qui est de retour en Angleterre, tombe amoureux de l’amante de son neveu. William Hamilton, Greville et Emma très amis. Ils ont l’habitude de se rencontrés et de souper ensemble. Ils sont devenus des figures renommées de la société, avec leur ami Romney. Tout ceci s’effondre lorsque Greville perd sa fortune. Pour lui, il ne lui reste qu’à épouser une femme riche. Il envisage alors d’épouser une riche aristocrate d’Edinburgh, et suggère à Emma d’aller à Naples, avec son oncle. Emma accepte, après avoir tout d’abord refusé. Elle continuera d’écrire á Greville, mais, avec le temps, leur relation se terminera.

 

A Naples Emma devient un membre populaire de la haute société. Goethe louera sa grâce et sa beauté. Tout le monde veut faire sa connaissance, y compris le Roi de Naples, Ferdinand, l’époux de Marie-Caroline, la sœur de Marie Antoinette. Emma est présentée au Roi. La relation entre Emma et William Hamilton devient plus intime et, bientôt, ils deviennent amants. Elle est acceptée par la cour de Naples, par la Reine et le Premier Ministre (John Acton – connu sous le nom de Giovanni Acton).

Emma et William font un voyage en Angleterre, où ils se marient, le 6 septembre 1791. Sur le chemin du retour, ils s’arrêteront à Paris.  Marie Antoinette et Louis XVI sont alors des prisonniers dans le Palais de Tuileries. Emma décide d’aider Marie-Antoinette. Elle devient son messager avec sa sœur Marie-Caroline.

De retour à Naples, rencontre l’amiral Nelson. La guerre sévit à ce moment là entre la France et l’Angleterre, et la monarchie de Naples est menacée, tant Naples se trouve remplie de partisans de la Révolution française. Emma intervient fréquemment dans la politique et toujours au nom du gouvernement anglais et de la marine anglaise. Grâce à Emma, Nelson obtient assez d’aide du gouvernement de Naples pour lui permettre de triompher à Aboukir.

La guerre continue avec la France et, bientôt, Napoléon Bonaparte est à Naples. Nelson aide le roi et son épouse à s’échapper de Palerme. Emma et William rejoignent eux aussi l’Angleterre, avec l’aide de Nelson. Bientôt, Emma et Nelson deviennent amants. Quelques mois plus tard, Emma met au monde une fille, qui est prénommée Horatia. La liaison des deux amants est alors connue de tous, mais leurs époux respectifs ferment les yeux, au contraire de la société anglaise, qui jette sur eux un regard de blâme.

En avril 1803 William Hamilton meurt et il donne sa fortune à son neveu Greville de neveu, ne laissant que 100 lires à Emma. Emma est alors sans ressources. Nelson fait en sorte qu’elle puisse habiter la maison du frère de son époux. Emma écrit à la reine Marie-Caroline pour obtenir un peu d’argent : la reine ne répondra jamais. Emma est ruinée.

Après la mort de Nelson à Trafalgar, son frère refuse d’exécuter ses dernières volontés regardant Emma, et la laisse dans la misère. Elle fera deux fois de la prison pour dettes. Les lettres de Nelson à Emma seront retrouvées, mais la famille les qualifiera de falsifications.

Emma Hamilton meurt dans la misère le 15 janvier 1815, à Calais. Une plaque est apposée sur l’emplacement de la maison où elle s’éteignit. (« Près de cet endroit/Dans la rue Française/Emma/Lady Hamilton mourut le 15 janvier 1815 »)

[map:http://maps.google.com/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&sll=37.0625,-95.677068&sspn=36.999937,83.583984&ie=UTF8&hq=&hnear=Rue+Fran%C3%A7aise,+62100+Calais,+Pas-de-Calais,+Nord-Pas-de-Calais,+France&layer=xc&g=Rue+Fran%C3%A7aise,+62100+Calais,+France&ll=50.958129,1.847224&spn=0.000841,0.002551&z=19&cbll=50.958152,1.847401&panoid=llvFgsYCQd_SRRBs8OrVAg&cbp=12,268.17,,0,-1.28 500 400]

Culture populaire

Emma Hamilton est l’héroïne du roman d’Alexandre Dumas Lady Hamilton, elle figure également dans le roman du même auteur La San-Felice.

Elle apparait aussi dans le roman de Susan Sontag L’Amant du Volcan paru en 1992.

Un film de 1941 lui est même dédie : Lady Hamilton

Voici quelques portraits d’une des plus Célèbre Anglaise morte à Calais.

 

 

 

 

 

 

Sources diverses :Wikipedia , www.histoire-empire.org , www.nelson-society.com

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page