Mystère, Légende, Archéologie

Sphères bleues sur l’Angleterre…

Imaginez un peu le contexte. Vous êtes assis à prendre votre repas. Les enfants courent dans la cuisine en se lançant de la nourriture… Bref la vie familiale normale !

Après avoir mangé vous sortez dehors et vous trouvez sur votre terrain ceci…

Articles similaires

N’est-ce pas étrange comme découverte ?

En fait cette découverte fut faite par un habitant du sud de l’Angleterre. Ces petites boules bleues seraient venus du ciel.  Avec un diamètre de 3 cm ils sont apparus après une tempête de grêle.

Des dizaines de balles bleues dans son jardin et avec une texture gélatineuse. Elles ne sont pas collantes, ni odorantes et ne fondent pas selon les témoignages.

Selon les météorologues la substance gélatineuse n’est pas d’origine météorologique. Un autre témoin, un ingénieur d’avions, a déclaré que le ciel avait une teinte bizarre, un jaune très sombre.

La dernière hypothèse sortis par un assistant de recherche de sciences appliquées de l’Université de Bournemoth, serait que ces boules pourraient être des oeufs d’invertébrés marins transportés sur la patte des oiseaux.

J’ai essayé de trouver des images d’oeufs d’invertébrés pour faire une comparaison, mais ma recherche a été un fiasco lol

J’attends votre opinion! Merci d’avance 🙂

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Bonne lecture.

Articles similaires

13 commentaires

  1. Je vais peut etre aussi dire une connerie comme Reynald mais on dirai une bille de peinture utilisé au paintball.

    Une fois ces billes pris le gels elles deviennent tres cassantes.

    J’expose juste ma vision de la chose au premier regard.

    1. Je rejoint ton avis blackdogg quand elles ont prise l’eau, les billes de paintball deviennent gelatineuse

  2. Moi ca me fait pensé tres fortement a des Perles D’eau ( objet de decoration disponible dans le commerce )

    Tout comme la perle d’eau c’est gelatineux et non liquide au centre et une perle casser en deux a exactement le meme aspect

  3. Je pense plutot qu’il s’agit là d’un état de l’eau pas courant au niveau de la mer mais courant dans les hautes couches atmosphérique, il s’agit de la surfusion de l’eau.

    La surfusion est due à l’énergie de tension superficielle à l’interface solide-liquide. De manière simplifiée, on peut considérer que dans un liquide libre d’impuretés, les petits germes de solide en voie de congélation sont instables car ils sont refondus par l’agitation thermique. Plus rigoureusement, l’énergie libérée par la solidification (chaleur latente de fusion) ne compense pas l’énergie dépensée pour créer l’interface solide-liquide. Le liquide continue donc à se refroidir sans solidifier. Cet état peut être déstabilisé par l’ajout d’impuretés microscopiques (poussière) ou un cristal de glace, pouvant servir de noyaux de condensation, ou par un brassage qui stimule la formation de cristaux suffisamment gros pour ne pas refondre.

    Ce phénomène se traduit en physique par une économie d’énergie. En effet, bien que la température soit plus basse que la température critique, le fait de passer de l’état liquide à l’état solide requiert un coût énergétique. Or, du fait de la température et en l’absence de perturbation (pouvant être induite par la présence d’impuretés), le système ne « collapse » pas. De plus, selon des travaux récents, ce phénomène serait lié à l’impossibilité de paver l’espace périodiquement avec un type de solide régulier. C’est un problème de géométrie dans lequel une forme est plus appropriée qu’une autre pour entièrement occuper un espace donné.

    Cette hypothèse s’est vue renforcée en avril 2010 par les travaux de chercheurs de l’ESRF travaillant sur les processus de croissance de nanofils semi-conducteurs et s’apercevant qu’un alliage d’or et de silicium présente aussi ce phénomène de surfusion.

    L’eau peut se présenter sous forme surfondue dans un intervalle de température allant de 0 °C à -39 °C. L’eau surfondue se congèlera dès qu’elle entrera en contact avec une surface solide ou un type particulier d’aérosol appelé « noyau de congélation ».

    (wiki)

    On peut donc imaginer certains cas extrêmes ou de l’eau pure serait précipitée assez rapidement sur le sol pour que son état ne ce surfusionne que très prêt, voir en touchant le sol. Cette explication peut peut-être aussi convenir aux « boules de glace » que l’ont a déjà vu dans certains articles. Mais si elles ne fondent pas, alors que deviennent elle ? Et dans ce cas pourquoi n’y a t’il eu aucune analyse pour en connaitre la composition ?

     

  4. Non l’eau en surfusion n’aurait pas eu un choc pareil (l’objet est cassé en 2 comme du verre), si l’on fait tomber un glaçon ne serait-ce que du 2e étage on a plutot des miettes qui fondent par la suite qu’un objet comme celui de la photo… Gear je suis tout à fait d’accord avec toi j’ai directement pensé à ça vu la taille de l’objet apparemment… Cela me paraît la seule chose plausible, quant au ciel « jaune bizarre », je pense surtout que c’est pour ajouter sa pierre à l’édifice et induire les gens en erreur.

  5. Une sonde … Ah tien c’est jolie comme truc …

    Photo …

    Des oeuf d’animaux marin ? PAs possible en tout cas sa ne sait jamais vue sur la toile

  6. Après lu l’explication de Lucien et le lien de Wikipédia, je serais d’accord sur cet hypothèse, surtout qu’apparemment cela a eu lieu après une averse de grêle.

Bouton retour en haut de la page